Personnages : 1 - Scénario : 0

Avis sur Honeymoon

Avatar Joey41
Critique publiée par le

En cherchant du porno sale, j'ai atterri sur "Honeymoon" (2014). Film d'horreur avec pour acteurs principaux :
- Rose Leslie, que nous avons tous vu, ou presque, dans "Game of Thrones" interprétant "Ygritte", la petite amie sauvageonne de "Jon Snow". Elle interprète, ici, Bea, la femme de Paul.
- Harry Treadaway, que j'ai connu grâce au film "Cockneys VS Zombies". Il interprète Paul, le mari de Bea.

On retrouve une jeune inconnue à la réal : Leigh Janiak
Qui a d'ailleurs écrit le film avec Phil Graziadei.

Allez petit synopsis :
Le film démarre sans tour de chauffe. Un générique minimaliste, à l'image du budget du film. Mais un début narratif consistant et pertinent où les jeunes mariés se filment en train d'expliquer pourquoi ils se sont mariés.
On arrive rapidement dans un cottage, la maison d'enfance de Bea, où le couple va passer sa lune de miel à baiser comme des lapins.
Mais c'était sans compter sur cette forêt mystérieuse qui cache un grand mystère. Durant une nuit banale, Bea se fait éclairer par une lampe torche et là c'est le drame.
Le cottage fait office de huis-clos à la destruction psychologique et physique du couple. Tout ça pour nous amener à une fin toute somme grossière pour le peu qu'elle existe.

"Honeymoon" est un film honnête. Mais ce n'est pas suffisant pour être un bon film. Durant les 1h27 je me suis demandé "mais bordel qu'est ce qui t'attire dans ce film?!"
C'est le couple, les deux acteurs jouent à merveille et la réalisatrice installe parfaitement l'alchimie du couple au sein de son environnement forestier.
Selon moi, c'est d'ailleurs le seul point fort du film. Car si vous cherchez un scénario à la hauteur des personnages, ne vous emmerdez pas, il n'y en a pas!

Quand le couple arrive en forêt et disent qu'il n'y a pas internet, de téléphone fixe ou autre...je me suis dis : "oh merde, c'est foutu, le film va dérailler".
Et bien non il tient la route, car on suit nos deux magnifiques acteurs s'aimer, se chérir et se détruire.

Mais Pourquoi?!
Durant une nuit banale, une lampe torche éclaire la tronche de Bea, et le lendemain ça commence à dérailler. Et on est triste pour ce couple de le voir se déchirer de minute en minute (de notre point de vue bien entendu). Mais on ne peut s'empêcher de se demander POURQUOI????

En effet, car on a beau tenter de rassembler le peu d'indice que nous montre la réalisatrice, on n'a pas grand chose à se mettre sous la dent pour tenter d'y voir un peu plus claire.
Mais on arrive, dans les vingts dernières minutes, à se dire ceci, pour cela : "what the fuck?".
Les scènes gores arrivent enfin, c'est soigné, propre, bien cadré, les jeux de lumières et d'ombres sont intelligemment retranscrits. Et il n'y a quasiment pas d'effets numériques! C'est donc du très bon, notamment la scène avec un couteau, un vagin, des doigts, encore un vagin, du sang, de la sève...et j'en dirais pas plus!

Je me dis "chouette on arrive dans le dernier quart d'heure, je vais avoir une petite explication". Et oui, car on ne sait pas pourquoi Bea possède un cottage dans une belle forêt pas loin d'un magnifique lac, alors que le couple n'est pas des plus aisé financièrement. Mais on s'en fout, on fait ce qu'on veut, c'est du cinoche!
Et malheureusement, j'ai attendu, attendu...et elle n'est jamais venue.

J'aimerais vous demander quelque chose? Un film se compose, habituellement, d'un début, d'un milieu et d'une fin, non?
Pourtant, pourquoi suis-je resté sur ma faim? j'ai faim de ne pas avoir eu de fin. Bordel! On nous propose de bons éléments via les deux personnages qui évoluent dans un mauvais environnement scénaristique. Le manque de résolution finale, n'implique t-elle pas un manque d'écriture à la base?
Il est évident que les personnages ont bénéficié d'un soin plus important que le scénario. Et c'est bien dommage.
Dommage de ne pas avoir trouvé cet équilibre pour nous proposer une fin, même une petite finette à assembler nous-mêmes!

Alors peut être qu'il y a un niveau de lecture que je n'ai pas senti? Probablement, car j'ai bien vu que la réalisatrice tente de nous proposer un parallèle avec ce qui se déroule! Cependant, rien n'est amené, même de manière implicite ou même après un re-visionnage. RIEN!
Il y a un manque, une carence, une fainéantise. Ce côté inachevé pour faire "oui nous laissons la fin à l'interprétation du spectateur"...excuse bidon dans ce cas-ci!
SIlent Hill, oui, là on peut interpréter grâce aux éléments mis dans le film et/ou le jeu vidéo et s'en faire un avis pour nous construire une logique.

Au final, le scénario est un puits sans fonds, sans fin. Dont les deux personnages masquent parfaitement les lacunes.
A ce titre, il m'est difficile de vous recommander ce film, sauf pour le couple de jeune marié parfaitement interprété par Rose et Harry! Les voir se déchirer est un déchirement...et c'est bien tout ce que j'ai retenu de "Honeymoon".
Mais n'était-ce pas là l'objectif?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4458 fois
5 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Joey41 Honeymoon