Affiche Horns

Critiques de Horns

Film de (2013)

Faites entrer l'accusé.

En attendant bien sagement de pouvoir enfin porter à l'écran son vieux rêve d'adaptation de l'animé Cobra, le frenchy Alexandre Aja met la main sur le roman de Joe Hill, délaissant momentanément ses sempiternels projets de remake. Plutôt fidèle, le film partage avec le manuscrit écrit par la progéniture de Stephen King une... Lire la critique de Horns

41
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Hellboy à Poudlard

Horns, c'est le genre de film au délire à moitié assumé qui vous prend les tripes et vous retourne dans tous les sens, sans pour autant vous transcender. De la bonne dose d'auteur complètement fou à lier qui ne sait franchement pas si il doit laisser guider sa créativité artistique à la limite du politiquement correct et du récit totalement décalé et barjot ou bien remplir les salles de... Lire l'avis à propos de Horns

54 7
Avatar Nihiliste
6
Nihiliste ·

Wingardium Leviosa

Horns est une adaptation du roman du même nom paru en 2010, c'est l'histoire de Ig Perrish, accusé du viol et du meurtre de sa petite amie il utilise des capacités paranormales nouvellement découvertes, dans sa quête pour trouver le véritable meurtrier. C'est un film bien inégal, on assiste à une première heure plutôt correct, où le spectateur est plongé directement dans cette... Lire la critique de Horns

36 5
Avatar Lucas Renaudot
6
Lucas Renaudot ·

Devil Inside

Nouveau film du réalisateur français Alexandre Aja, Horns est l’adaptation du livre éponyme de Joe Hill. Il est toujours difficile de porter en deux heures une œuvre littéraire à l’écran sans se retrouver accablé par les critiques des fans aux attentes bien trop exigeantes. Pourtant, il arrive que l’on sente l’amour du réalisateur pour le roman, transposant à l’écran sa vision de l’histoire tel... Lire l'avis à propos de Horns

15
Avatar Tom Left
7
Tom Left ·

C’est l’oeuvre qui vous parle

Par la présente, je m’adresse à vous. Vous, méprisables spectateurs, le postérieur éternellement vissé sur vos sièges et vos certitudes, pop-corn et soda en mains. Je suis Horns, fils d’Alexandre « le Grand » Aja, concepteur d’un genre cinématographique dit « d’extrême putasserie ». Géniteur du fameux Haute Tension, comédie romantique lesbienne, du raffiné Piranha 3D, romance en eau tiède et du... Lire l'avis à propos de Horns

41 7
Avatar Volte
4
Volte ·

Post Tenebra Lux

Il est des films pour lesquels on est client et d'autres où on l'est un peu moins. J'avoue, je suis moyennement client des films comme Horns, pour diverses raisons que j'exposerais peut-être au cours de cette, comme d'habitude, pseudo critique. Tout d'abord, il faut que tu comprennes que quoi que j'en dise, la saga Harry Potter, même portée en film a eu un impact sur ma petite personne. Quand... Lire l'avis à propos de Horns

26 38
Avatar Kenshin
6
Kenshin ·

Ce coup ci il a choisi Serpentard

Horns, film que je n'attendais pas spécialement mais qui rien qu'à cause du duo Aja/Radcliffe me donnait envie, et puis la bande annonce était très sympathique, donc au final je me suis retrouvé devant un film sympathique, pas une claque et pas une déception vu que je ne l'attendais pas tellement, enfin un peu déçu tout de même, car d'Aja j'ai adoré Haute tension, La Colline a des yeux, Mirrors... Lire la critique de Horns

10 5
Avatar мс³
7
мс³ ·

Horny to wank

Il pousse à Ig de drôles d'antennes depuis que sa chérie de toujours s'est faite assassiner par une nuit pluvieuse sous leur cocon d'amour. Comme le pauvre bougre ne se souvient de rien et qu'il venait de sa faire larguer, il est au sommet de la liste des suspects. Le pitch a pas mal de gueule et, il faut l'avouer, une partie du film également. Mais une partie seulement. Celle qui irait de... Lire l'avis à propos de Horns

11 5
Avatar blig
5
blig ·

La Bête aux bois ardents

Aaaah Aja, qu'est ce que je l'aime pas ce réalisateur, à la limite "Haute Tension" m'avait fait ressentir des trucs à une époque mais ces merdouilles "Piranha 3D" et "La Colline a des Yeux" j'ai détesté, ce "Horns" ne me disait donc pas plus que ça, c'est réellement pour voir si Daniel Radcliffe allait confirmer après sa prestation intéressante dans "La Dame en Noir" que je me suis laissé tenter.... Lire la critique de Horns

12
Avatar JimBo Lebowski
6
JimBo Lebowski ·

Cornes flexes

Depuis "a young doctor’s notebook", on le sait, Daniel Radcliffe est prêt à tout pour nous prouver qu’il n’est plus le jeune puceau à binocle qui copine avec les chouettes dépigmentées en arborant une cicatrice sponsorisée par EDF. A chaque fois qu’il apparait désormais, il faut donc qu’il baise, boive, fume, se drogue et pratique toutes sortes d’activités que seul un adulte mûr qui en a vu... Lire l'avis à propos de Horns

48 18
Avatar guyness
5
guyness ·