👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Avec Hostel, Eli Roth nous fais du gore malin et démesuré. Surfant sur la mode du Torture Porn lancée par Saw, il va élever le genre avec son sous texte dénonçant le tourisme sexuel, le pouvoir de l argent et même le voyeurisme de son spectateur. Si son film met un peu trop de temps à démarrer, peut être par peur qu une trop longue partie dans l immeuble de torture ne soit insupportable, il prend le temps d exposer son sujet pour le confronter à l horreur de sa deuxième partie. De ce point de vue, il n y va pas de main morte, c est gore à souhait limite dans l'outrance avec une petite touche d humour noire pour faire descendre la pression par moment. Pour ceux qui ont le cœur suffisamment accroché Hostel sera un divertissement pas aussi bas du front qu il n y paraît au premier abord.

ROUB_ELDIABLO
7
Écrit par

il y a 3 ans

1 j'aime

Hostel
Zogarok
8
Hostel

Tourments sur-mesure

Dans l'ère du torture porn des années 2000s ouverte par Saw, Hostel a été l'un des plus gros morceaux. L'énorme buzz du film, de sa promotion assurée par le label Tarantino (se dévouant producteur...

Lire la critique

il y a 8 ans

15 j'aime

4

Hostel
S_Plissken
2
Hostel

OMG !

Hostel est l'exemple type du film raté, mal branlé et à la limite du regardable. Non pas que votre dévoué serviteur ait une quelconque dent contre ce genre de film bien au contraire, mais bel et bien...

Lire la critique

il y a 11 ans

13 j'aime

Hostel
Negreanu
8
Hostel

Y a de l'immonde aux Balkans

Peu de films ont généré autant de polémiques que ce Hostel sorti en 2005, un "horror teen movie" qui a cumulé tant de bruits et d'indignations qu'on a l'impression qu'il est sorti en 2019. Les...

Lire la critique

il y a 3 ans

12 j'aime

9

Magic
ROUB_ELDIABLO
7
Magic

Hannibal le ventriloque

Un thriller d’épouvante qui traverse plutôt bien le temps. On suit l’histoire d’un magicien qui après une période de vache maigre, gravit les marches du succès du music hall avec un numéro de...

Lire la critique

il y a 1 an

4 j'aime

Adieu les cons
ROUB_ELDIABLO
7

A bout

Un Dupontel plus sage (trop?) qui navigue entre tragédie et comique absurde pour brocarder une société qui valorise plus la réussite professionnelle que les qualités humaines. Un monde ou le...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

Diamants sur canapé
ROUB_ELDIABLO
3

Critique de Diamants sur canapé par ROUB_ELDIABLO

J’en avais entendu parler comme un sommet de la comédie romantique, le moins que l’on puisse dire c’est que le film a bien du mal à supporter le poids des années. Je passerais rapidement sur l’humour...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime