👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le client est toujours roi, même si c’est un serial-killer

Je ne suis pas super fan de ce genre de production, mais de temps en temps, j’éprouve le besoin de me faire un petit peu peur. Vu le buzz qu'il y aeut derrière, je me suis dit que ca vaut quelque chose... Cependant je reste exigeant. Il faut qu’il y ait du cinéma en-dessous, sinon c’est pas la peine. Le jeu de massacre sanguinolent juste pour choquer je ne vois pas l’intérêt. Et maintenant les réseaux sociaux permettent de voir tellement d’horreurs sans filtre, (otages exécutés, êtres humains torturés, têtes coupées et j’en passe); pour que ça passe au cinéma il me faut un sacré dispositif et du cinéma solide derrière. Alors c’est sûr que Hostel ne révolutionnera pas le genre, même si le gars ne manque pas de talent. On sent qu’il aime ce cinéma-là, et qu’il en a vu des tonnes, qu’il recycle intelligemment le concept bien que ce ne soit pas très original. Il a le sens du cadrage, de la ligne narrative (unique, mais faut pas trop demander), ce qui fait oublier (un peu) la simplicité de son propos.
Alors les personnages ne sont pas très intéressants, un peu cons, et ça prend du temps à démarrer; et quand ça arrive, la violence c’est presque suggéré, parfois frontal, ou explicite, mais jamais gratuit. Bon point. C’est filmé avec un ton de comédie post-dramatique, ou de série B perverse. La sentence: "L’homme est un loup pour l’homme." c'est toujours bon de nous le rappeler de temps en temps; cette sentence est classique, mais comme à chaque fois qu'on en voit les effets ça fait quand même froid dans le dos. La chasse à l’homme organisé de façon rationnelle, comme dans une entreprise, tout ça délocalisée dans un pays de l’est, l'effet Mondialisation et tout ce qui va avec. Des toiristes qui viennent prendre leur pied dans un pays exotique et qui tombent dans le piège... Le décor est sordide, genre un pays de l'Est en état de délabrement avancé, glauque. La subtilité du film c’est que la chasse à l’homme (le sujet) c’est un détail; ce qui compte réellement, c’est ce qui se passe après…la torture, le spectacle, et ceux qui payent pour participer ou regarder. Monsieur tout le monde, pitoyable tortionnaire pathétique, simple spectateur-acteur-consommateur. Ce film dit quelque chose de notre société du spectacle actuel. Rien que pour ça il est intéressant. Le manque de moyens hollywoodiens le sert, ça devient plus intimiste, plus proche et plus pervers donc, pas gros barnum à vendre. Autre bon point, on ne sombre pas dans le cliché du méchant tortionnaire: méchant! méchant! méchant!
C’est filmé comme avec lenteur, sans se précipiter, comme si le gars derrière la caméra se voulait poseur, et se regarde facilement même quand on est on est une âme sensible.
À essayer! Bon divertissement horrifique.

Angie_Eklespri
7
Écrit par

il y a 7 ans

1 j'aime

Hostel
Zogarok
8
Hostel

Tourments sur-mesure

Dans l'ère du torture porn des années 2000s ouverte par Saw, Hostel a été l'un des plus gros morceaux. L'énorme buzz du film, de sa promotion assurée par le label Tarantino (se dévouant producteur...

Lire la critique

il y a 8 ans

15 j'aime

4

Hostel
S_Plissken
2
Hostel

OMG !

Hostel est l'exemple type du film raté, mal branlé et à la limite du regardable. Non pas que votre dévoué serviteur ait une quelconque dent contre ce genre de film bien au contraire, mais bel et bien...

Lire la critique

il y a 11 ans

13 j'aime

Hostel
Negreanu
8
Hostel

Y a de l'immonde aux Balkans

Peu de films ont généré autant de polémiques que ce Hostel sorti en 2005, un "horror teen movie" qui a cumulé tant de bruits et d'indignations qu'on a l'impression qu'il est sorti en 2019. Les...

Lire la critique

il y a 3 ans

12 j'aime

9

Easy Rider
Angie_Eklespri
2
Easy Rider

Nanar et culte

Film culte, générationnel, et comme ce n’est pas la mienne de génération, je garde mes distances et je regarde le truc avec respect. Et malgré ça, je n’arrive pas à trouver d’excuses, le film est...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

6

Ella and Louis
Angie_Eklespri
10

Ella et Louis

Si vous voulez le disque suprême à écouter à deux, ne cherchez pas plus loin. A deux ou tout seul, ça marche aussi, ça fait voyager. Rien que des ballades, de qualité supérieure, vocalement on a des...

Lire la critique

il y a 7 ans

18 j'aime

1

Caligula
Angie_Eklespri
8
Caligula

Caligula et Drusilla font un porno

J’en suis encore à me frotter les yeux, en me demandant comment un truc pareil à pu passer toutes les barrières de la censure. Ce film à les qualités de ses défauts, ce qui est assez rare, force est...

Lire la critique

il y a 7 ans

14 j'aime