Une suite de moins belle envergure à tous les niveaux

Avis sur Hostel : Chapitre 3

Avatar François_G_
Critique publiée par le

Scott Spiegel, producteur exécutif des précédents opus, remplace Eli Roth est réalise Hostel-Chapitre 3, le moins bon de la trilogie culte. Le moins bon de la trilogie de référence dans le genre pour de multiples raisons. Déjà, l'erreur la plus fatal (bien que ce ne soit de la faute de personne) : le changement de réalisateur. Car seul Eli Roth pouvait insuffler une angoisse dans cette trilogie. Scott Spiegel n'a pas le talent de l'ancien réalisateur, ça c'est sûr : part sa mise en scène et sa réalisation, le gore est moins présent. De même pour le côté glauque et malsain. Mais cela est du aussi au changement de décors. On passe de la Slovaquie aux Etats-Unis : Las Vegas. Bien que je trouvais un certain charme dans l'idée de base car un scénario vraiment original aurait pu exister, celui-ci n'est guère convaincant malgré de bonnes idées. Oui, il y a de bonnes idées : comme par exemple le fait que ces tortures se passent partout dans le monde au lieu d'un seul pays (bien que cela faisait son charme), de nombreuses références sont présentes dans ce film. Les protagonistes de cette histoire dans la ville du péché ne sont guères attachants mais sont correctement interprétés par les acteurs du casting : Kip Pardue, Brian Hallisay, Skyler Stone, Kelly Thiebaud, Sarah Habel, Chris Coy, etc... La musique de ce long-métrage horrifique composée cette fois-ci par Frederik Wiedmann contribue elle aussi à l'ambiance du film. C'est à dire, pas grand chose, bien qu'elle soit plutôt jolie.

En effet, aucune réelle ambiance ne se dégage car :
1) On connaît l'histoire de cette saga donc aucune surprise car il n'y a aucune nouveauté.
2) Comme dans quasiment tous les chapitres, l'effroi n'est présent. Seul un léger stress.
3) Le scénario n'est vraiment pas abouti car il y des incohérences et des invraisemblances. Seul quelque chose de correct est resté depuis 2005 : les effets spéciaux, bien qu'on ne voit pas grand chose à cause de la réalisation qui manque d'intensité et d'efficacité.

Bref, un film moins gore, moins glauque, moins malsain, moins extrême, voilà ce qu'est Hostel-Chapitre 3 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 167 fois
Aucun vote pour le moment

François_G_ a ajouté ce film à 4 listes Hostel : Chapitre 3

Autres actions de François_G_ Hostel : Chapitre 3