Le paroxysme de ce qu'Eli Roth a à nous proposer dans cette séquelle

Avis sur Hostel : Chapitre II

Avatar François_G_
Critique publiée par le

Suite du très sympathique Hostel produit par Quentin Tarantino et réalisé par Eli Roth, Hostel-Chapitre 2 est de bien meilleur niveau que le précédent. Reprenant le même principe de base que le premier opus mais modifiant le point de vue des protagonistes, ce qui est une idée très intelligente à mon avis. Les victimes d'Eli Roth sont cette fois-ci trois jeunes filles mais l'on suit aussi deux "apprenti-chirurgiens" dans leur parcours physique et initiatique avant qu'ils ne deviennent des tortionnaires. Eli Roth maîtrise son film de bout en bout et installe une ambiance bien plus pesante que dans le premier film. L'intensité de celle-ci est deux fois plus forte car, à l'inverse de Hostel premier du nom, la mise en place de ce long-métrage vicieux est beaucoup plus rapide. Le rythme est moins effréné, de même pour les tortures ultra-réalistes filmées en gros plans. Elles sont bien plus éprouvantes physiquement et moralement ! Surtout que de multiples références, clins d'œil et caméos viennent se faufiler à travers les murs verdâtres et les tuyaux rouillés. Les protagonistes sont respectivement incarnés par Lauren German, Roger Bart, Heather Matarazzo, Bijou Phillips, Richard Burgi, Vera Jordanova ainsi que bien d'autres. Tous sont incarnent leurs personnages avec élégance et justesse. Ainsi que l'oppressante et enfantine bande sonore de ce long métrage composée par Nathan Barr, toujours aussi influente sur l'angoisse un peu plus présente cette fois-ci. Le tout magnifiquement mis en scène et bien réalisé par la caméra d'Eli Roth. En effet, sa réalisation est plus poussée dans ce nouvel opus. Eli Roth ne s'attarde moins sur des plans insignifiants et longs (car dans Hostel, les lenteurs étaient foisonnantes). Mais cela est du au scénario bien plus abouti. De plus, le côté critique sociale du film est bien plus ressenti ici qu'avant. Mais bien sûr, cela n'excuse pas totalement les multiples supplices infligés aux personnages ce long-métrage allant plus loin dans l'extrême.

En bref, un film plus maîtrisé, plus glauque, plus malsain, plus trash et plus écœurant voilà ce qu'est Hostel-Chapitre 2 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 313 fois
2 apprécient

François_G_ a ajouté ce film à 8 listes Hostel : Chapitre II

Autres actions de François_G_ Hostel : Chapitre II