Retour au temps de la conquête de l'Ouest américain

Avis sur Hostiles

Avatar Enalie
Critique publiée par le

Fan des westerns et autres films sur le grand Ouest américain, j'ai attendu avec impatience Hostiles. Je n'ai pas été déçue.

D'entrée de jeu, l'on nous montre des indiens meurtriers et sanguinaires qui massacrent des familles, pillent et incendient leurs fermes. Ce postulat de départ va, contrairement à de vieux films tels que La Prisonnière du Désert, évoluer et rappeler que certes, les indiens commettent des crimes affreux, mais qu'ils ne sont pas les seuls et que, finalement, "l'homme blanc" est tout aussi coupable, puisqu'il commet des actes tous aussi terribles en plus d'être un envahisseur, qui s'approprie les terres selon sa volonté égoïste.

Les personnages évoluent et utilisent leur expérience pour progresser tout au long de leur voyage et pour le spectateur c'est important. Cela sonne juste, comme tout le reste du film d'ailleurs. On se pose dans les réalités de l'époque et cela nous amène à nous, spectateur, à réagir, à ressentir, à nous questionner face à cette dure réalité.

J'ai particulièrement apprécié de retrouver Wes Studi dans le rôle du chef Yellow Hawk, qui joue toujours aussi bien. J'étais assez mitigée quant à la présence de Christian Bale dans le rôle principal, mais à l'issue du film, je ne pouvais qu'approuver. Il arrive à se coller dans la peau de son personnage à merveille et ses multiples expressions font de lui un personnage complexe, qui nous apparaît comme borné et meurtrier et qui s'humanise au fur et à mesure du récit.

Les paysages sont vraiment superbes et très bien filmés, on se laisse facilement happer par ces grands espaces et on vit intensément le voyage.

En bref, un film poignant, vibrant de vérité, qui nous pousse à repenser à cette réalité et qui nous emmène à travers l'Ouest américain. Je vous le conseille vivement !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 79 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Enalie Hostiles