Une question de respect

Avis sur Hot Rod

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Assez curieusement, la personne qui m'a recommandé ce film n'aime pas ce genre habituellement. J'étais donc très surpris qu'il m'en parle avec tant d'enthousiasme alors qu'il se montre si fermé chaque fois que je lui montre un film avec Will Ferrell dedans.

"Hot Rod" devait d'ailleurs se faire avec WIll Ferrell, mais c'est ntombé à l'eau. Le réalisateur/scénariste a alors récupéré le scénario qu'il s'est totalement réapproprié avec ses deux potes Samberg et Taccone. Et c'est sans doute ça qui en fait la particularité. Tout est fait pour foutre en l'air le script, à se demander quel était le droit de regard des producteurs. Chaque plan comporte un gag, chaque scène se voit absurdement renforcée par une surenchère de chaque situation un temps soit peu drôle. Exemple : le héros se met à danser de façon ridicule pour retrouver une paix intérieure. Cette danse va prendre des proportions gargantuesques suite à un numéro de voltige qui va ensuite connaître une fin tout aussi épique au travers d'une des plus longues chutes au cinéma (rivalisant avec celle de Homer Simpson). Si les gags sont fous et surréalistes, ils restent cohérents et approfondis ; on n'est pas dans un "Arrested Development" où un gag peut arriver de nulle part n'avoir aucun lien avec le précédent ni le suivant. Cette manière de faire donne au scénario à la base très classique un sacré souffle.

La mise en scène suit plutôt bien. Un choix de chansons efficace et cohérent tout au long du film. Des plans qui mettent bien en valeur le gag autant que les scènes d'action. Des acteurs à fond dedans (je regrette tout de même que McBride soit sousexploité), tous très drôles (Isler est peut l'exception, mais elle est tellement mignonne). Peut-être certains moments manquent-ils de rythme, mais je pense que c'est plus dû à ce concept de foutre des gags partout qu'à un réel problème de montage. Car mine de rien, pour bien profiter du rire, il faut aussi avoir d'autre ressenti. Pas forcément de la tristesse. C'est un peu comme si on mangeait son dessert préféré tous les jours : au bout d'un moment, il perdrait de sa magie.

"Hot Rod" s'avère donc une comédie délirante très poussée, très drôle. Même les moments les plus dramatiques sont bien fournis en gags, et ce avec une telle audace, une telle fraîcheur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 787 fois
4 apprécient

Autres actions de Fatpooper Hot Rod