Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

La parodie US qui se moque des USA

Avis sur Hot Shots ! 2

Avatar Elstir19
Critique publiée par le

Hots Shots 1 & 2 sont une des séries de films les plus drôles et loufoques faits depuis les années 70 pour faire rigoler et se moquer au passage des valeurs moisies cultifiées par les USA.. MASH, Ya-t-il un pilote, Ya-t-il un flic pour (The Naked Gun), un cousinage fort avec les Monty Python.. cet esprit transparait aussi dans les sketches fameux des Inconnus.. Ainsi que Galaxy Quest , sorti 6 ans plus tard

Hots Shots 2 est un brillant représentant de cet humour décalé, tres visuel, ridiculisant absolument tout ce qui lui passe dans les mains mais en restant toujours joyeux et vivace..

Martin Sheen était alors à son top, jouant avec délectation de son image de dur et beau gosse das un rôle de héros torturé et stupide, mais la bouche toujours pleine de belles phrases, parodie directe de Rambo, dont Richard Crenna ici présent était le mentor. Pour aller sauver les otages qui voulaient sauver les otages qui voulaient sauver des otages, Sheen qui a été choisi parce qu'il est "le meilleur de qui reste" est entouré d'une équipe d'allumés joués par Miguel Ferrer , David Wohl , Ryan Stiles (le nouveau mec de l'ex-femme d'Alan dans Mon Oncle Charlie), Valeria Golino. Leurs aventures dans une jungle qui confond allegrement Asie et Moyen-Orient les mène à un énorme campement irakien, une route émaillée de gags loufoques en tous genres, rarement vulgaires c'est important à souligner. le but principal est de casser le mythe du soldat magnifique, en détournant systématiquement tous les clichés du genre, le régal suprême ! la somme de nombreux talents réunis ici. : on rigole toutes les 3 secondes et tous les concepts arrogants en prennent pour leur grade. Mais que c'est jouissif !

Et puis il y a le président des USA joué par Lloyd Bridges grand second rôle de beaucoup de films des années 50-60-70 (dont Ya-t-il un pilote), un président bête et impulsif qui symbolise les vieilles ganaches placées à des postes prestigieux où ils ne servent à rien d'autres que décoratifs.

Stoppons là cette série de louanges méritées, songeons un instant à ce qu'aurait pu devenir cette série avec un Hot shots 3, 4, 5 (je soupçonne que Charlie Sheen était formidablement volontaire). Cela ne s'est pas fait, et il reste le prodigieux concentré de gags savoureux. Il faut regarder ce film comme un médicament ou une récompense quand vous avez atteint un objectif important.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 123 fois
3 apprécient

Autres actions de Elstir19 Hot Shots ! 2