Instinct de conversation

Avis sur Hotel by the River

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Avec Hotel by the River, le très prolifique Hong Sang-soo donne encore du grain à moudre à ses exégètes en évoquant pêle-mêle les thématiques de l'amour, de la séparation, de la beauté, de la notoriété et de la mort (liste non exhaustive). Dans un dispositif en apparence très simple, dans et autour d'un hôtel presque désert, deux conversations ont lieu, l'une entre un homme vieillissant qui a donné rendez-vous à ses deux fils, l'autre entre une jeune femme qui tente de se remettre d'une rupture douloureuse et une amie compatissante. Les deux "intrigues" ne se connectent qu'à deux ou trois reprises malgré la proximité spatiale. Rien ne se passe ou presque, comme souvent chez Hong, à part dans le dénouement, mais le long-métrage bénéficie d'une superbe photo en noir et blanc et d'un zeste d'humour d'absurde qui vient parfois secouer des dialogues somme toute répétitifs. Le charme agit moins que dans certains autres films du cinéaste coréen qui se renouvelle pourtant, au moins sur la forme, en épurant encore sa manière. Passionnant, ennuyeux ou à moitié réussi : les avis, comme toujours avec Hong, seront partagés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 832 fois
4 apprécient

6nezfil a ajouté ce film à 1 liste Hotel by the River

  • Films
    Cover Au fil(m) de 2020

    Au fil(m) de 2020

    Et c'est reparti pour une nouvelle année. Figureront ici des films sortis en 2020, le plus souvent vus dans les salles et...

Autres actions de 6nezfil Hotel by the River