Affiche Hôtel du Nord

Critiques de Hôtel du Nord

Film de (1938)

Atmosphère

L'un des immenses classiques du cinéma français. Marcel Carné signe ici un de ses plus grands films : noir, profond et assez désespéré. On est ébloui par les dialogues et surtout par les nombreux personnages, souvent bouleversants. Bouleversant, c'est également le mot qui pourrait être employé pour les acteurs, presque tous splendides, Louis Jouvet en tête, inoubliable dans l'un de ses plus... Lire l'avis à propos de Hôtel du Nord

Avatar Caine78
9
Caine78 ·

Mélodrame au bord du canal

Un canal à Paris, une écluse, l'hôtel du Nord. Il y a le couple de patrons, des gros joyeux, Propser, un minable qui vit en vendant son sang (Bernard Blier), Raymonde (Arletty) et Edmond (Jouvet), qui la malmène et vit à ses crochets. Un jeune couple demande une chambre. Renée et Pierre ont décidé de se suicider ensemble. Pierre tire sur Renée. Cela fait venir Edmond. Paniqué, Pierre fuit au... Lire l'avis à propos de Hôtel du Nord

Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·

Des dialogues de très haut niveau

Ce que je retiens principalement de ce film, ce sont les dialogues de très haut niveaux prononcés tout au long du récit, qui sont d'une justesse et d'une puissance rares, notamment de la part de Mr Edmond et Mme Raymonde. La premier de s'exclamer "Ils ne ratent jamais une occasion de me faire sentir qu’ils ne peuvent pas me sentir", et la seconde de déclarer pour la postérité plus... Lire la critique de Hôtel du Nord

Avatar Vico1997
6
Vico1997 ·

Critique de Hôtel du Nord par Minostel

Hotel du Nord, c'est surtout Louis Jouvet, ancien gangster rangé des bagnoles sous les traits d'un type de grande classe. C'est Arletty qui sort l'une de ses plus célèbres répliques "Atmosphère ?" Il y a un côté film universel, itinéraires croisés, que des tas de films français ont essayé de reproduire depuis, et souvent en beaucoup moins bien... Les deux amoureux, joués par Annabella et... Lire la critique de Hôtel du Nord

Avatar Minostel
7
Minostel ·

Et vous, vous avez une gueule de quoi ?

Alors là, on s'attaque à du classique de chez classique. L'action se passe dans Paris, au bord du canal Saint-Martin (près de chez moi, en fait ). On suite alors l'histoire de deux amoureux dépressifs au regard vide (Annabella — Renée et Jean-Pierre Aumont — Pierre), qui souhaitent en finir ensemble, à l'Hôtel du Nord. Non loin de leur chambre, se trouve celle du mystérieux M. Edmond (Louis... Lire l'avis à propos de Hôtel du Nord

1
Avatar Yohmi
7
Yohmi ·

Atmosphère, atmosphère...

Parce que c'est bien de ça qu'il s'agit. Marcel Carné nous propose là le regard sur les histoires croisées des résidents de l'Hôtel du Nord dans un scénario tranquille ponctué par le génie d'Arletty et des dialogues bien léchés dans une réalisation propre qui nous pose clairement en tant que spectateur. Le dernier plan s'éloignant du banc face à la Seine en passant sous un pont rappelle... Lire la critique de Hôtel du Nord

2
Avatar Xibalba
8
Xibalba ·

Critique de Hôtel du Nord par Dun

Hôtel du nord captive d'abord par la mise en valeur de son cadre, vivant comme jamais, doté d'un superbe sens du cadrage et de la photo qui sublime ce petit coin du canal St Martin (et dire que c'est réalisé en studio). Un boulot qui annonce la façon dont J-P Jeunet idéalisera le Paris de l'avant-guerre. Sous la forme d'un huis-clos, on y croise divers personnages... Lire la critique de Hôtel du Nord

1
Avatar Dun
8
Dun ·

Lieu de passage

C'est très bavard. Très théâtral. Pas beaucoup d'action, mais beaucoup de réactions. Le scénario est surtout porté par des personnages riches qui connaîtront tous (du moins les principaux) une évolution. Le temps d'une heure trente, Carné offre vraiment à son spectateur d'entrer dans la tête de ces gens qui sont représentés. C'est aussi une étude sociologique de l'époque, poser notre regard... Lire l'avis à propos de Hôtel du Nord

1
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·

Critique de Hôtel du Nord par Ygor Parizel

Une fois de plus Marcel Carné offre un classique du cinéma français d'Entre-deux Guerres. Les dialogues de Aurenche et Jeanson regorgent comme à chaque fois de pépites. L'histoire est plutôt simple mais la force mélodramatique est énorme, grâce notamment à la mise en scène et les décors. Lire la critique de Hôtel du Nord

1
Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·