Affiche Huit heures de sursis

Huit heures de sursis

(1947)

Odd Man Out

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 10
  6. 34
  7. 74
  8. 125
  9. 38
  10. 23
  • 310
  • 44
  • 541

Irlande du Nord, après la Seconde Guerre mondiale. Johnny McQueen, chef d'un groupement paramilitaire et prisonnier en cavale, prépare un braquage pour financer ses opérations clandestines. Blessé par balle, Johnny tire sur un gardien et le tue. Séparé de ses camarades, il va passer huit heures...

Casting : acteurs principauxHuit heures de sursis
Casting complet du film Huit heures de sursis
Critiques : avis d'internautes (11)
Huit heures de sursis
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Chemin de croix

Jusqu'où doit-on aller pour défendre sa cause ? La fin justifie-t-elle toujours les moyens employés, même les pires ! Et la morale dans tout ça ? Avant de montrer un monde en pleine désillusion, où la morale est en berne, dans "The Third Man", Carol Reed aborde le conflit moral qui assaille les défenseurs d'une cause politique, en l'occurrence celui des indépendantistes irlandais, dans "Odd Man...

24 7
Avatar Kalopani
8
·
Demandes à la souricière.

Deux ans avant son célébrissime Troisième homme, Carol Reed explore déjà la trajectoire contrariée d’un homme dans la ville. Mais, à l’inverse des ruines ostentatoires de Vienne, c’est ici les bas-fonds de Belfast qui vont composer son imposant décor. Étrange trajectoire que celle du personnage interprété par James Mason,... Lire la critique de Huit heures de sursis

15
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·
Un miroir brisé irlandais

Odd Man Out nous montre un petit groupe d'indépendantistes en Irlande du Nord dont le chef est sorti de prison il y a peu de temps. Ce dernier, idéaliste, est cependant confronté à la nécessité de renflouer leur finance pour continuer à véhiculer leurs messages politiques, il organise donc un rapide braquage au cours duquel il se fait tirer dessus, pour se défendre il tire lui aussi et... Lire la critique de Huit heures de sursis

11 7
Avatar Cmd
8
Cmd ·
L'homme qui s'était égaré

Après l'excellent "The third man" je m'attendais à passer un autre grand moment. Malheureusement la magie n'a pas opéré à nouveau. Ce polar m'a surtout intéressé pour l'aspect esthétique. De belles ombres, de beaux décors. Le découpage est rythmé, dynamique, efficace. Les scènes d'action sont bien filmées pour la plupart ; pas très convaincu par cet affrontement avec le policier qui sera le... Lire l'avis à propos de Huit heures de sursis

2
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
Découverte
Critique de Huit heures de sursis par Alligator

Je le confesse : je ne connais pas Carol Reed, je n'ai pas vu sa pièce maîtresse. Aussi est-ce avec grand plaisir et surprise que je découvre un film alerte, avec une réalisation très soutenue, dotée de décors parfois grandioses, d'une photographie remarquablement nette et acérée mais jouant également avec les ombres et lumières de la nuit de manière grandiose. Ce qui m'a émerveillé plus que... Lire la critique de Huit heures de sursis

2
Avatar Alligator
7
Alligator ·
Toutes les critiques du film Huit heures de sursis (11)