Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Anger Games

Avis sur Hunger Games

Avatar Tony Martin
Critique publiée par le (modifiée le )

Mon dieu mon dieu, qu'est-ce que j'ai vu, qu'est-ce que j'ai fait, POURQUOI ?! Rendez-moi ma soirée ! Rendez moi ces deux heures vingt sacrifiées sur l'autel des nanards à peine amusants ! Cela avait pourtant si bien commencé avec un plateau télé bien malsain, quelques heures de galère pour choisir à quel bouse se vouer et une bonne volonté de passer du temps devant un film très grand public qui permettrait de conclure la soirée.

C'est vrai aussi que la campagne marketing, l'engouement des critiques, la manière dont en parlaient les "fans" sur internet et la plupart des synopsis qui traînaient à droite à gauche m'avaient déjà bien préparés mais pourtant rien n'y fait... Je suis toujours effaré qu'on puisse sortir un truc pareil, qui ressemble tout juste à un film, et que pourtant il fasse un tel buzz, comme si on avait affaire à une nouvelle oeuvre qui marquerait l'univers du film d'aventure/science-fiction. Pour ma première fois sur SensCritique, je vais tenter de ressortir tout ce que j'ai réussi à retenir de ce film.

Premier point : C'est chiaaaaaaaaaant ! Mettez un peu de rythme bon sang, c'est un film d'action mais ça n'avance pas, dès l'intro on voit des personnages dont on est sensés découvrir l'univers mais cet univers est tout sauf creusé. Il y'a plein de gens pauvres et qui ont faim, c'est la misère. Bon, jusque là pourquoi pas, mais on n'est pas obligés de commencer par une scène d'exploration de la forêt sans dialogue, sans action, sans fin... Passons. Ensuite, la caméra. Bordel de diantre, apprenez à cadrer ! Aucun plan fixe, que de la caméra "à l'épaule", mouais, ça peut donner un genre, mais quand le caméraman est bourré, on évite. Je me demande encore comment les salles de cinéma n'ont vu d'épidémie de nausée. Sans doute grâce aux anti-vomitifs du McDo d'avant la séance. Et puis j'ai l'impression que ce film tente de battre le record du nombre de plans dans un film de 2h20, monsieur le réalisateur ce n'est pas du tout un bon record... 3 plans en moyenne pour montrer la "réaction" d'un seul personnage (ouais parce que les personnages ne réagissent pas vraiment non plus), un montage complètement épileptique : on enchaîne sur 4 à 5 angles de caméra différents (avec différentes focales !) pendant un même dialogue. De même pour la scène de compte à rebours, bien marqué par des grosses basses, on a aucune coupure en rythme, d'ailleurs aucune régularité dans ces coupures non-plus, comme si le monteur avait fait le montage sur la musique de son iPod plutôt que tout ce qui se passait à l'écran.

Bon, passons à l'histoire et aux personnages. Ça va aller vite. L'univers est carrément peu développé : y'a plein de crève-la-faim et des riches loufoques qui veulent juste s'amuser et les voir s'entre-tuer. Comme phrase d'intro, ça passerait, mais on ne peut pas écrire toute une histoire uniquement à partir de ça, il faudrait quand même un vrai background, genre histoire d'avoir un truc auquel s'attacher. Parce que ce ne sont pas les personnages qui permettront ça. Le jeu est ultra mou, les personnages n'ont pas de passé, tout juste de la personnalité et encore, c'est juste un puits à clichés.

Et encore, le film aurait pu au moins avoir l'intérêt de travailler sur tous les questionnements moraux des gamins liés au fait qu'on les force à s'entre-tuer, voir comment peuvent réagir des humains face à ça et ben non. Il y a clairement dès le début les méchants qui méritent de crever parce qu'ils trouvent ça cool de tuer tout le monde et ceux qui essayent de refuser l'horreur, d'être solidaires et tuer personne, que la gentille ne veut pas tuer mais comme elle doit gagner les méchants vont s'en charger pour elle. Et puis le deuxième gentil bah on sait bien dès le début que les deux vont survivre, ce serait trop horrible de leur demander de s'entre-tuer, d'aller au bout de son propre concept... Et évidemment tout ce à quoi on s'attend arrive. Dernier petit point ridicule : on va essayer de montrer que l'héroïne est tellement cool et gentille que le fait d'être gentille avec la petite noire qui se fait tuer lui permet de déclencher une rébellion dans son district. Yay ! Des gens qui réagissent et arrêtent de se laisser faire depuis des dizaines d'années ! (Heureusement que l'héroïne a mis des fleur sur la cadavre d'une petite fille sinon on y serait encore...). Et ben en fait non, même pas, le peuple crie, casse une télé et on en entend plus parler avant la fin du film. Fin qui nous apprend qu'il ne s'est absolument rien passé dans le film. Les gentils ont survécu au hunger games, super. Le monde n'a absolument pas bougé, on ne sais pas ce qui va advenir de n'importe quel personnage.

Merveilleux, on vient de regarder une potiche même pas belle passer 2 heures dans la forêt à dormir sur de la mousse et essayer de pas se faire tuer en attendant que la morale et les clichés se débarrassent de tous ses adversaires pour qu'elle puisse gagner comme elle l'avait promis à sa soeur (mais si souvenez vous, juste après la scène où elle se porte volontaire et où il n'y a absolument aucune émotion, probablement à cause du montage à la hache et des plans d'un quart de seconde).

En bref, je ne retiens RIEN de positif de ce film, à part les chips et les ailerons de poulet. Ah si, on s'est dit que le design du petit pin's était sympathique. Je n'aurais vraiment pas pensé pouvoir détester la technique d'un film plus que je n'ai haï la réalisation de transformers 2 et pourtant si...mais on ne peut pas noter en dessous de 1 donc ces deux là resteront mes références en terme de mauvais goût de réalisation. Va falloir que je me lave les yeux avec un chef d'oeuvre très vite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 529 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Tony Martin a ajouté ce film à 1 liste Hunger Games

  • Films
    Illustration 30 Days Movie Challenge, Volume 2

    30 Days Movie Challenge, Volume 2

    Je n'ai pas participé au premier, mais je me rattrape. Un concept de liste très chouette pour apprendre à mieux connaître nos...

Autres actions de Tony Martin Hunger Games