N'oublie pas qui est ton véritable ennemi !

Avis sur Hunger Games : L'Embrasement

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Second volet de la franchise Hunger Games et adaptation du roman Hunger Games : L'embrassement écrit par Suzanne Collins, ce long-métrage reprend là où s'est arrêté le premier film. Katniss Everdeen, gagnante des 74emè Hunger Games, vit une vie plus confortable en habitant dans le village des vainqueurs du district 12, en compagnie de Peeta Meelark, lui aussi vainqueur des précédents Hungers Games. Cette dernière croyait mener sa vie comme elle entend mais la visite de l’écœurant président Snow lui fait apprendre le contraire. Celui-ci le menace de tuer ses proches si elle n'étouffe pas la rébellion que Katniss est en train de créer depuis sa victoire des jeux.

Et bien entendu ! Comme elle a menacé au Capitole de violer un des principes des jeux, elle va devoir prouver un faux amour envers Peeta. Ce qui est malheureusement deux choses impossibles à accomplir pour notre héroïne et le Capitole va devoir en finir avec elle en organisant les jeux d'Expiation, un affrontement collectif similaire à celui des Hunger Games sauf que ce sont les anciens gagnants des districts qui vont devoir y participer. Voilà un peu près le scénario du film qui est pratiquement identique à celui du roman.

Contrairement au premier, c'est le réalisateur Francis Lawrence qui prend les commandes de cette franchise en reprenant le casting du premier film avec une Jennifer Lawrence campant une convaincante et combative Katniss Everdeen, la même de celle qui je me suis faite du personnage décrit dans le livre. Cette dernière retrouve Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Elizabeth Banks, Woody Harrelson et Donald Sutherland dans la peau de leurs personnages tenus dans le précédent film, de même qualité d’interprétation que celle du premier film. Jeffrey Wright, Jena Malone, Sam Claflin et le regretté Philip Seymour Hoffman ne manquent pas d'adresse et de subtilité pour jouer leurs personnages avec sérieux, exactement comme je voulais les voir.

On tient un casting qui tient parfaitement ses promesses, de même que le scénario est très bien repris par rapport à celui du roman malgré quelques changements et des libertés prises entre le roman et le film. Je peux citer par exemple le brouillard maléfique qui est censé attaquer le système nerveux en plus de brûler les être humain rentrant en contact avec ce phénomène ou du fait que Gale se fasse fouetter par un des soldats du capitole après l'avoir plaqué alors que dans le livre, son personnage se fait fouetter pour braconnage. Ce n'est que des changements mineurs, les scénaristes n'ont rien cassé de l'essentiel du roman.

Tout est bien respecté pour nous faire ressentir adéquatement l'atmosphère menaçante et lourde régnant à la fois au Capitole et dans les districts. On remarque que la production est coupée intelligemment en deux parties. La première nous fait voir Katniss en pleine tournée de district, en train de jouer la comédie pour prouver qu'elle aime Peeta tout en maintenant son objectif de contrecarrer les projets sadiques du président Snow.

La deuxième est bien plus mouvementé que la première puisque ce sont les jeux d'expiation, on retrouve la même ambiance étouffante du premier film mais en plus dangereux et en plus malsain. Le cinéaste fait preuve d'une ingéniosité fabuleuse pour tourner toutes les scènes d'une manière forte pour faire exprimer toutes sorties émotions avec un emploi d'une technologique cinématographique efficace pour rendre les scènes d'action spectaculaire, sous un lot d'effets visuels étonnants.

La mise en scène est très soignée, aucun saut d'étape crucial, pas de scène inutile et considérée comme une longueur, le réalisateur s'est attaqué à tout ce qui est utile pour que le film soit le plus fidèle possible au roman. Ce dernier gratifie la réalisation par des décors d'une beauté inestimable, assez pour représenter la guerre, la famine, l'abus de pouvoir, l'intolérance et l'inégalité des richesses entre le Capitole et les districts dans une vision qui peut s'avérer émouvante, voire même fâcheuse. Pour moi, c'est réussi du début jusqu'à la fin, le réalisateur n'a rien bâclé, il a fait ce qu'il avait à faire avec une superbe idée de terminer son film par un gros plan de Jennifer Lawrence et de son regard foudroyant et colérique, un regard qui nous dit bien que ça va chauffer pour la suite des événements. Je n'ai pas été déçu, ce long-métrage est un peu plus captivant que le premier. 9/10

Il ne faut surtout pas te laisser aller. C’est dix fois plus long de se reconstruire que de s’écrouler.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 319 fois
11 apprécient

LeTigre a ajouté ce film à 18 listes Hunger Games : L'Embrasement

Autres actions de LeTigre Hunger Games : L'Embrasement