Douceur et brutalité

Avis sur I Don't Feel at Home in This World Anymore

Avatar Skindred
Critique publiée par le

Ruth est une nana célibataire quelque peu ordinaire, aide soignante, sa vie n'est que routine.
Et ce qui l'emmerde le plus ce sont tous ces gens qui lui manquent de respect, le mec qui lui raconte la fin du bouquin qu'elle a commencé à lire, la fille qui lui passe devant à la caisse du supermarché ou le gars qui fait chier son chien sur sa pelouse...
Mais en somme, tout ça n'est que broutille et ça ne l'empêche pas de rouler sa bosse.
Un jour, elle se fait cambrioler, on lui choure son PC, l'argenterie de sa mère grand chérie et des médocs. Elle panique, elle est vénère, et en plus, la police en a rien à foutre.
Du coup, avec l'aide d'un voisin timide mais dérangé (interprété par un surprenant Elijah Wood ), elle décide de traquer le cambrioleur sans vraiment savoir ce qui peut l'attendre. Ça part sérieusement en couille, tout s'accélère, les 2 compères un peu gauches mais très attachants, se heurtent à des malfrats déglingués de la cafetière qui n'ont peur de rien.
On va de quiproquos en quiproquos, le rythme est soutenu et la fin est mortellement sanglante.
Après le très bon "blue ruin" et le méchamment gore "green room", Macon Blair nous sert sur un plateau, un film original, bourré d'humour noir et macabre qui plaira aux fans de films de genre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 832 fois
5 apprécient

Skindred a ajouté ce film à 2 listes I Don't Feel at Home in This World Anymore

Autres actions de Skindred I Don't Feel at Home in This World Anymore