👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce film n'est pas si mauvais que ça je m'attendais à bien pire !
Le film est complètement décrédibilisé par Lindsay Lohan j'imagine, mais elle n'est pas si médiocre que ça. L'idée est plutôt originale, le film attise rapidement notre curiosité et fait réfléchir.
Le montage n'est cependant pas super, le style de l'éditeur est trop présent, étant moi-même passionnée de montage, je trouve que ça manque de simplicité pour un film ; même si le but était de faire ressortir le bleu et le rouge, les deux couleurs opposées. Certains passages sont quand même assez moches, celui avec les effets 3D lors du match de football américain ou quand on voit la scène où le psychopathe enterre sa victime. ça fait vieux film avant l'heure.
Le film se termine sur une fin plutôt ouverte, où il est libre à nous d'imaginer si la fille est folle, se réconforte en se créant une sœur qui la sauverait, ou si elle a vraiment une sœur jumelle, à aucun moment du film l'un de ses parents lui donne raison.
Si l'on part dans l'idée qu'elle a vraiment une sœur, dans ce cas-là certaines questions se posent et restent en suspend. Comment Aubrey pourrait connaitre le nom de sa sœur ? (En effet sa nouvelle porte le nom "Dakota") Comment pourrait-elle connaitre en détail sa vie ?
L'autre alternative serait qu'elle soit un réconfort pour elle, dans ce cas-là elle est le fruit de son imagination, ce qui paraîtrait plus logique, d'où le fait qu'elle lui donne le nom de son personnage, ainsi que son histoire. Mais qui tuerait son bourreau à la fin ? Qui la déterrerait ? Elle-même ? Où bien tout ça ne serait que dans sa tête, dans ce cas là c'est étrange d'impliquer autant d'autres personnages tels que son père.
C'est en ce sens que ce film n'est pas complètement creux, il y a quand même une certaine recherche, même si je trouve les deux alternatives étranges, on est en manque de données, comme si le réalisateur lui-même n'avait pas la réponse. Reste agréable à regarder, malgré son côté cliché tout de même.
Rebinami
6
Écrit par

il y a 8 ans

5 j'aime

I Know Who Killed Me
tzamety
7

Critique de I Know Who Killed Me par tzamety

I know who killed me ou l'exemple même du film qui fut jugé via la vie des acteurs impliqués dans le projet plutôt que les qualités/défauts de l'œuvre. Les critiques furent sans appel: on a affaire à...

Lire la critique

il y a 10 ans

5 j'aime

I Know Who Killed Me
thibulle
8

Critique de I Know Who Killed Me par thibulle

I Know Who Killed Me est un film surprenant. L'histoire de Audrey, jeune étudiante qui rêve de devenir Auteur, se fait kidnapper. On la retrouve quelques jours plus tard, une jambe et un bras en...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

I Know Who Killed Me
Rebinami
6

Spoiler alert !

Ce film n'est pas si mauvais que ça je m'attendais à bien pire ! Le film est complètement décrédibilisé par Lindsay Lohan j'imagine, mais elle n'est pas si médiocre que ça. L'idée est plutôt...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

Bonding
Rebinami
9
Bonding

Critique de Bonding par Rebinami

Excellente surprise, je m'attendais à un truc superficiel mais j'ai très vite accroché. Malheureusement le format ne va pas du tout, c'est beaucoup beaucoup trop court (j'espère que c'est uniquement...

Lire la critique

il y a 3 ans

10 j'aime

4

Baby
Rebinami
1
Baby

La prostitution c'est trop cool

J'arrête les études en fait c'est trop bien de se prostituer, on se tape des mecs pas trop dégueulasses qui sont clean, gentleman, intéressants, gentils, c'est safe, et en plus ils payent bien, ya...

Lire la critique

il y a 3 ans

9 j'aime

2

The Act
Rebinami
10
The Act

Critique de The Act par Rebinami

Personnellement je ne connaissais pas l'histoire vraie, et j'ai vu quelques commentaires qui malheureusement m'ont spoilé, je pense que le "plaisir" est encore plus important quand on découvre tout...

Lire la critique

il y a 3 ans

8 j'aime

2