Un futur pas si lointain... ?

Avis sur Idiocracy

Avatar Stix
Critique publiée par le

Ayant vu ce film à de multiples reprises, chaque fois que je le revois je me fais la même réflexion; "rha mais bordel, c'est trop vrai !".

Hé oui... Ce film, sous des allures de grosse comédie américaine bite-chatte-couille-caca-pipi-popo, il a un fond assez intéressant je trouve.
Comme je le vois, c'est une critique simpliste de notre société, gangrénée par la stupiditée, et qui ne cesse de se niveler par le bas.
Beaucoup de thèmes sont abordés, mais de manière relativement implicite et très superficielle. Cela n'empêche pas de faire mouche.

Quelques éléments abordés;

- L'aspect show, de plus en plus présent dans la justice/politique. (je trouve le passage avec le président vraiment terrible)
- "du pain et des jeux", qui résume fort bien l'occupation de la population dans le récit... Et c'est une orientation que prend notre société. (suffit de voir les programmes télé qu'on a)
- Le manque de "sérieux" des gens "qualifiés" qui occupent des fonctions importantes, genre médecin... (écouter quelques anecdotes sur les étudiants en marketing/médecine/toussah... C'est parfois stupéfiant, et ça donne pas envie de confier sa vie / son job / sa thune à des gens soit-disant qualifiés)
- La perte de repères totale, de cohérence etc... (exemple avec l'avocat qui attaque son client... Le mec qui tente d'échaper à la police mais dès qu'il voit une explosion, est tout content et acclame cette même police)
- Inversion des valeurs; parler comme un charetier est plus "normal" qu'avoir un vocabulaire complet et plus complexe.
- Perte de connaissances basiques, genre la construction, l'agriculture,... (c'est de plus en plus fréquent de voir des ouvriers du batiment/de la commune/... faire n'importe quoi. Ou alors c'est seulement en wallonie, mais j'en doute fortement. ^^)
- Tendance à boire du soda en quantités astronomiques (je connais plusieurs personnes qui boivent presque que du coca, donc c'est pas si "absurde")
- L'humour de merde qui reflète bien un niveau intellectuel désespérant: "Aïe mes burnes"... Un mec qui se prend que des coups dans les burnes. Ben Jackass c'est ça aussi. (et ça cartonne ce genre de trucs cons)

Tous ces thèmes sont abordés.

Donc si ce film a des apparences de bouses, le contenu est toutefois fort intéressant.
Certains apprécieront la manière dont on fait passer le message, d'autres pas. C'est un humour lourd. Très lourd.
Personnellement je le trouve bien utilisé donc cela me plait.

Quand à l'intro, cela peut paraître très "fascisant" comme idée, mais je ne trouve pas.
C'est un fait que les gens plus pauvres (et donc moins bonne éducation, etc...) se "reproduisent" plus que les gens plus aisés. Je ne connais aucune personne de "bonne famille" avec plus de trois enfants. (et déjà trois c'est énorme)
Mais des familles au CPAS/chômage avec 5-6 gosses, qui n'ont aucune ambition, rien à apporter,... Bref des purs cassoç', ça c'est pas dur à trouver.

Bref. Ce film est pour moi une caricature du type de société vers lequel on se dirige... et dans lequel on a déjà un pied.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 917 fois
7 apprécient

Autres actions de Stix Idiocracy