À l'intérieur de moi c'est du fondant en chocolat

Avis sur Il était temps

Avatar Le Nomade
Critique publiée par le

Il y a rien à faire, je peux pas m'empercher d’être un fervent défenseur des droits des sentimentaux mélancolique. Et de surcroît, je suis un super héros à la retraite d'un poste très important dans ma tête.
Pour vous dire à quel point je n'avais aucune chance de finir le film en le détestant, étant donné que le film allie les deux.

Notre petite histoire qui dure quand même deux heures, il faut bien le reconnaître, tire un peu sur la corde. Cependant le film reste très bien construit, sans fausses notes. Bien-sur à partir du moment où l'on parle de voyage dans le temps le risque devient tout de suite plus important, mais la pratique commence à devenir courant pour notre société avec la multiplication des œuvres de "science-fiction" et le sujet commence a devenir courant.
Nous voilà donc avec cette petite comédie romantique agrémentée d'un soupçon de SF, pour donner une variation. Tim notre personnage principal joué par (Domhnall Gleeson), apprend que les hommes de sa famille peuvent remonter dans leur passé pour parfois changer le cours des choses. Son père (Bill Nighy) vers qui je me tournerais après, a passé sa vie à remonter dans le temps pour ce faire la plus belle et la meilleure bibliothèque.

Tim quant à lui, veux utiliser sont pouvoir pour enfin trouver une copine. L'idée de le faire commencer au stade de (crétin) pour le faire ensuite évoluée, était le meilleur choix à faire pour que l'on puissent s'attacher à lui.
Notre jeune homme qui vient d'apprendre qu'il est, on peut le dire, exceptionnel et comme les vacances d’été commence, sa sœur ramenée des amis chez leurs parents. Bref, il essaye en vain de séduire l'une d'entre elle, mais on sent bien qu'elle ne veut pas vraiment.
Et donc, après les deux mois, la chère et belle demoiselle s'en va, et on s'en fout un peu, mais il a compris que si une personne ne vous aime pas, voyageur du temps ou pas. Tu là dans l'os a la fin, notre cher Tim pars pour Londres pour devenir un avocat. Et c'est un soir, où l'un de c'est ami l’amène dans un restaurant ou il mange dans le noir et où les serveurs sont tous aveugles. Je pense que c'est le meilleur moment du film pour moi, le film en lui et très bon mais ce passage. Je l'ai tellement trouvé naturelle et très intime alors que ce sont des inconnues, les réticences visuelle ne sont pas possible dans cette situation
Mais le but d'un film romantique, ce n'est pas de nous montre le même quotidien, sinon autant restez chez soi. Je perçois les films romantiques comme une amélioration, un peu trop parfois, mais ils peuvent être aussi une directive émotionnel pour certains. Reprenons,étant dans le noir, le seul moyen de connaitre la personne est de discuter avec. Il est vrai que le coup du dessert m'a paru osez, mais la petite blague après fait passer le tous. Il rentre le soir avec le numéro de la somptueuse Mary (Rachel McAdams), un problème se passe et malheureusement il perd le numéro de Mary.
Il a retrouvé bien sur. Mais je veux surtout revenir sur les éléments qui m'ont paru les plus importants, dans un premier temps, je suis assez content que le film, ne fasse pas ce que j'appelle la notions des 3 R comme beaucoup l'emploi (Rencontre, Rupture,redécouverte). heureusement qu'ils n'ont pas fait ça, le film aurait perdu en impact.
Le fait qu'une fois, il reste impuissant à une situation car il est dans l’impossibilité de changer son présent en agissant sur sont passés. (Début de spoil) lorsqu'ils dévoilent son secret à sa sœur et qu'il change sont passé, change littéralement la personnalité de sa sœur, le changement ce fais aussi dans sa famille, car sa petite fille, est devenue un garçon. D’ailleurs petit point noir dans l'histoire on ne sait comment il a changé les choses. Ceci est ma déduction, bien sûr le fait de changer d'enfant pour lui et très traumatise, mais je pense aussi que c'est l'appréhension d'avoir son fils qui puissent avoir ce don et ça le terrifie, sachant lui-même ce qu'il faut endurer.(Fin de spoil)

Et le plus important morceau? sa relation avec son père, très personnel dans le secret qu'il ont et pourtant distant car un monde se trouve autour d'eux, les multiples voyages de son père l'ont rendu très sage, mais aussi, lui on fait perdre de cette insouciance car d'une certaine connaissance du temps, le présent peu parfois s’échapper dans une autre réalité. Et en plus sont Fils au même pouvoir, si vous ne gardez pas votre calme, il y a possibilité de devenir fou, c'est plausible. J'ai eu un gros coup de cœur pour leurs relations, qui me paraissent très saine et intelligente dans la tournure du film surtout après sa disparition.
Le dernier petit truc, c'est le fait que lorsqu'ils ont un enfant, ils ne peuvent revenir en arrière, une fois de plus, c'est très intelligent. Il me semble que nous ayons besoin d'une légère dose de mélancolie pour affronter notre présent, si nous pouvions à tout moment revenir à chaque erreur, la vie perdez de son sens.
Ce qui m’amène au dernier dernier point, la philosophie de vie du père, puis celle de Tim ou l'on peut voir que du début ou il est encore jeune et insouciant, a la fin où il prend conscience plus que jamais de sa chance.
J'adore l'acteur Bill Nighy , il a une telle classe charismatique et d'une naturelle à faire pâlir les bodybuildées. Je n'ai pas tout dit pour que les personnes découvrent par eux-mêmes ce film
.
Le film reste romantique avec ces petits clichés et ces bons conseillés, mais il n’empêche que je l'ai trouvée très agréable à regarder. Sans être trop cucul et sans être un mélodrame, le film réussit à avoir un certain équilibre tous du long. L'esprit est l'amour familial et en majeur Parti présent, bien que Tim en soi principale attraction, chacun fasse partie et joue un rôle dans l'histoire, Un petit manque au personnage de Mary, mais bon rien n'est parfait. Un de mes coups de cœurs de l'année.

À bon entendeur, merci
Votre humble serviteur Universel-Man

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 186 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Le Nomade Il était temps