Avis sur

Il était un père par renardquif

Avatar renardquif
Critique publiée par le

-Deleuze a écrit sur Ozu : " C'est la pensée d'Ozu : la vie est simple, et l'homme ne cesse de la compliquer en "agitant l'eau dormante". Il y a un temps pour la vie, un temps pour la mort, un temps pour la mère, un temps pour la fille, mais les hommes les mélangent, les font surgir en désordre, les dressent en conflits. "

-Et puis sur la même page Wikipedia j'ai trouvé : En dehors du cinéma, les seuls centres d'intérêt d'Ozu semblent avoir été la littérature, la boisson, la peinture et la musique. À partir de la mort de son père, en 1936, il habite avec sa mère.Sa tombe est gravée du seul caractère 無 (mu, prononcé « mou »)3, un terme venu du bouddhisme zen, que l'on peut traduire par « le rien constant », « l'impermanence », trop souvent rendu en français par « le néant », « le vide ». Il ne faut pas y voir la connotation négative occidentale d'absence, de disparition, de « nihilisme », mais au contraire le sens extrême-oriental, qui est l'idée de faire un avec l'univers, de se fondre dans ce qui nous entoure.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 113 fois
3 apprécient

Autres actions de renardquif Il était un père