Affiche Il était une fois dans l'Ouest

Critiques de Il était une fois dans l'Ouest

Film de (1968)

Eros et Thanatos

(Ne pas lire cette interprétation si le film n'a pas été vu) Je me suis demandé si je pouvais partir sur une interprétation, je ne dirai pas que le film est parfait, les quatre acteurs principaux hallucinants et charismatiques, et que cette oeuvre bénéfice d'une de plus belles bandes sonores de l'histoire du cinéma, bref, que nous avons affaire là à un chef d'oeuvre, non, tout cela vous le... Lire la critique de Il était une fois dans l'Ouest

212 63
Avatar Ochazuke
10
Ochazuke ·

How the West was done

Songeons que ce film n’aurait pas dû voir le jour : après la Trilogie du dollar, Sergio Leone estime en avoir fini avec le western et se prépare à son grand projet, Il était une fois en Amérique. Arrivé sur le Nouveau Monde, on... Lire l'avis à propos de Il était une fois dans l'Ouest

150 56
Avatar Sergent_Pepper
10
Sergent_Pepper ·

Un train peut en cacher des pétoires

Paysages grandioses, acteurs magnifiques, scénario aux petits oignons, musique emblématique, une scène d'introduction légendaire qui justifie à elle seule le statut culte de cette pellicule. Il était une fois dans l'Ouest est un pur chef d'oeuvre, peut être moins jouissif que Le bon, la brute... Lire la critique de Il était une fois dans l'Ouest

112 8
Avatar Hypérion
10
Hypérion ·

Le cowboy fantastique.

Il y a dans « Il était une fois dans l'Ouest » tout ce qu'il me faut pour prouver à qui ce soit que la profondeur d'un homme ou d'une femme, d'une histoire passée ou à venir, ne réside pas dans la quantité de choses qui est dite, mais dans ce qui se dégage de chaleur humaine, de ce contexte crédible où les constructions de chemins de fer laissent entrevoir la chevauchée crépusculaire des... Lire la critique de Il était une fois dans l'Ouest

81 4
Avatar Eren
10
Eren ·

Tu joues seulement de l'harmonica... ou tu joues aussi de la gâchette ?

- Quand je pense qu'un certain Judas avait estimé que 30 dollars était une somme suffisante. - Y'avait pas de dollars à l'époque de Judas. - Non, mais des fils de pute, ça, y'en avait ! - Je n'ai aucune confiance en quelqu'un qui porte à la fois une ceinture et des bretelles... en quelqu'un qui doute de son pantalon. Je ne vais pas faire de cette critique un recueil de répliques mythiques,... Lire l'avis à propos de Il était une fois dans l'Ouest

57 14
Avatar SeigneurAo
10
SeigneurAo ·

Les Westerns se couchent à l’Ouest

Pour une poignée de regards, Leone dépoussière le temps, l’imprègne de sa musicalité mélancolique, magnifiant un Duel au soleil de la décadence stimulante de ses "gueules" saillantes. La sueur ruisselle, les regards fusillent, un ballet mortuaire se joue devant la porte du paradis. Au silence infiniment désertique succède une faucheuse chimérique, emportée... Lire l'avis à propos de Il était une fois dans l'Ouest

55 21
Avatar blacktide
10
blacktide ·

Oraison funèbre.

Alors que ses confrères s'emploient encore à singer son style avec plus ou moins d'éfficacité, le maestro Leone, lui, passe à la vitesse supérieure, délaissant le côté purement fun de sa trilogie du dollars pour un projet bien plus ambitieux, superbe hommage aux grands maîtres du genre. Au son d'une partition flamboyante et lyrique signée Ennio Morricone, Sergio Leone met en scène la mort de... Lire l'avis à propos de Il était une fois dans l'Ouest

53 5
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Critique de Il était une fois dans l'Ouest par Mickaël Barbato

Voilà le film le plus définitivement contemplatif qu'on puisse voir. Leone, tout comme Kubrick, était un cinéaste de l'esthétique. Ce sens peu commun, voir en désuétude de nos jours, allié à son amour du surréalisme, tout ça bonifié par un Technicolor à tomber à la renverse et on obtient déjà une fable. Seulement, Leone signe surtout là son film le plus sombre, pas du tout nihiliste, mais qui... Lire la critique de Il était une fois dans l'Ouest

80 5
Avatar Mickaël Barbato
10
Mickaël Barbato ·

La Mélodie Mortuaire...

L'Harmonica, sa mélodie, son mystère, cette dualité entre son personnage à l'aura quasi fantastique et cet instrument qui porte à lui seul tout une mythologie sur ses frêles épaules. Le silence, irrespirable, pesant, hypnotisant lors de séquences inoubliables sous un soleil harassant suspendue à son zénith figé dans le temps. La vengeance, la traque, ses flashbacks, son origine, sa raison d'être.... Lire l'avis à propos de Il était une fois dans l'Ouest

51 7
Avatar Gwimdor
10
Gwimdor ·

Le gars barreur

Il était une fois dans l'Ouest est peut-être moins généreux que Le bon la brute et le truand en termes de punchlines et scènes cultes, "lacunes" - j'insiste sur les crochets - toutefois compensées par une ambiance absolument unique, masculine, crépusculaire (prépusculaire ?). Tout d'abord grâce aux acteurs, plus que jamais flamboyants. Jason Robards... Lire l'avis à propos de Il était une fois dans l'Ouest

90 22
Avatar Gothic
9
Gothic ·