La nostalgie du temps.

Avis sur Il était une fois en Amérique

Avatar Ashitaka-Joe
Critique publiée par le

Après de longue années à nous pondre des westerns d'une qualité exceptionnelle.
Sergio Leone accouche d'un derniers bébé plutôt surprenant,dans la forme.
On assiste dès le départ à quelque chose de très Léonesque en mettant en scène
deux personnes de la mafia,recherchant un certain Noodles.Leone ne voulant toujours pas
lâcher l'esprit du western.

Plonger en plein New-york,le réal joue avec la notion du temps, l'impact de 30 années sur la vie d'un homme.
On arrive donc asser rapidement sur l'enfance de cinq gosse plonger en plein ghettos juif,cherchant désespérément de l'argent.L'argent encore un thème si cher à Leone qu'il réutillise dans ce film mais le fait d'une façon beaucoup plus inattendue,ou cette fois l'argent ne sers plus les motivation à l'homme mais bien de support au histoires de chacun.

Je ne vais pas m'attarder sur la profondeur du film.Beaucoup l'ont déjà fait,et je ne saurait faire mieux.
Mais quelque chose ma marquer dans ce film.La nostalgie de Leone,pour les westerns
Celui-ci à réussi à transmettre cette nostalgie aux jeu de Deniro et à l'ampleur même du film.
On commence tout doucement par l'enfance,les petits larcins de droite à gauche pour survivre,en passant
par la violence,la mort,l'amusement,l'amour.
Puis le temps avance la "famille" se ressers et gagne en corruption et pouvoirs.
L'unité de temps avance nous montrant plusieurs facette de cette bande qui commence tout doucement à
dépérir.

C'est la qu'entre en jeux la nostalgie de Leone au grès des époque les visages se fige,le banditisme recule,
La fin de la prohibition sonne comme une quête,une aventure grandiose qui leur échappe et qui pour moi encore
une fois s'apparente à l'époque favorite de Leone.
Tout ces élément disparaisse au fur et à mesure d'une façon majestueuse.
La musique qui est ici très importante sert encore une fois brillamment cette époque révolu pour Leone qui nous le montre ici avec une technique et une photographie superbe.

Au finale je n'en attendais pas moins de ce film qui nous montre un savoir faire extraordinaire.
Les acteurs sont géniaux,mais je m'attendait à encore plus d'ampleur au vue de cette œuvre au statut
de chef d’œuvre absolu,notamment à cause de quelque longueur.Mais globalement les 3h30 nous régale devant tant de maitrise et efface rapidement les quelques léger problème de rythme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 436 fois
3 apprécient

Autres actions de Ashitaka-Joe Il était une fois en Amérique