Bande-annonce
Affiche Il y a des jours... et des lunes

Il y a des jours... et des lunes

(1990)
12345678910
Quand ?
5.7
  1. 14
  2. 13
  3. 24
  4. 41
  5. 72
  6. 128
  7. 109
  8. 51
  9. 9
  10. 6
  • 467
  • 15
  • 106

De l'influence de la lune sur quelques personnages pour ce trente et unième film, tourné en trente et un jours pour les trente ans des Films 13. "Une histoire d'amour entre le quotidien et l'irrationnel". Il y a des jours... et des lunes commence avec la séance c'est-a-dire un court metrage de...

Casting : acteurs principauxIl y a des jours... et des lunes

Casting complet du film Il y a des jours... et des lunes
Match des critiques
les meilleurs avis
Il y a des jours... et des lunes
VS
La lune, on ne sait pas mais le changement d'heure...

C'est un film choral, complètement choral, même et si au début on est un peu largué (normal !), on est vite fasciné par une mise en scène de folie et des acteurs parfaitement dirigés (à l'exception peut-être de Girardot). Les scènes sont souvent pittoresques, inventives, farfelues, comme l'appartement de Préboist, le gars qui se fait soigner par Chesnais, les facéties de Gérard Darmon, le fabuleux car des artistes ambulants et sa musique de folie (en fait le théâtre Aleph), le casse pied à...

2
Y a des jours comme ça...

Typiquement un film qui ment sur la marchandise. Le titre et le synopsis laisse penser que la lune à un rôle essentiel, et qu'elle influe sur le comportement des gens. En réalité l'histoire (ou les histoires) racontée(s) tourne(nt) autour du passage à l'heure d'été et des conséquences et des conséquences néfastes que cela peut engendrer. Les ahuris (qui représentent une part non-négligeable de la population et de laquelle je ne m'exclue pas) sont en retard, à fleur de peau, causent des... Lire la critique de Il y a des jours... et des lunes

Critiques : avis d'internautes (8)
Il y a des jours... et des lunes
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Mauvaise foi quand tu nous tiens

Je sais que ce film ne mérite pas cinq mais ma jeunesse et ma mémoire m'obligent à respecter Lelouch pour tous ces bons moments. Même si ses films à partir des années 90 sont boursouflés de scènes prouvant qu'un réalisateur ne devrait jamais s'entourer de personne lui répétant à longueur de journée qu'il est génial. Ces mêmes films que je noterai parfois à l'aune de mon bon plaisir et de... Lire la critique de Il y a des jours... et des lunes

Avatar Le Brezonnec
5
Le Brezonnec ·
Critique de Il y a des jours... et des lunes par Alligator

La mystique Lelouch est en marche mais je ne l'ai encore pas ressentie comme une boulimie nauséuse et crétine. C'est plutôt avec La belle histoire que cette histoire de réincarnation me casse les couilles. Ici, le germe est bien pris, mais ça passe encore. Le schéma des personnages vivant leurs vies jusqu'à se rencontrer en un instant paroxystique pour ma part c'était la première fois que je le... Lire l'avis à propos de Il y a des jours... et des lunes

1
Avatar Alligator
6
Alligator ·
Minable

Jamais vu un film aussi vide de scénario, de sens. Les acteurs pédalent dans le vide, le film s’étire dans le rien, c’est mal joué. Quelle déception après la lecture des critiques de tout poil (journalistes pro ou public moyen) ! L’ennui m’a saisi au bout de dix minutes… Lire la critique de Il y a des jours... et des lunes

2
Avatar Balestron
1
Balestron ·
De la pluie et du beau temps

Dix-huit heures quinze de la vie d'une trentaine de personnages sur fond d'influence lunaire et de passage à l'heure d'été. Synchronicité et destinée sont à nouveau les deux mots d'ordre de ce trente et unième long métrage réalisé par le passionnel et passionné Claude Lelouch. Dans ces jours et ces lunes on trouve un peu de tout, de n'importe quoi et de son contraire : Vincent, Francis, Paul... Lire la critique de Il y a des jours... et des lunes

1
Avatar stebbins
6
stebbins ·
Découverte
Critique de Il y a des jours... et des lunes par Ygor Parizel

Ce Lelouch m'a fait penser aux films que Godard a produit et réalisé durant la décennies 80. Narration éclatée, d'une séquence à la suivante on passe d'une intrigue à l'autre, on suit une bonne dizaine de personnages différents. Le film veut développer une philosophie de la vie, la fatalité ou la destinée sous l'influence de la lune, ça se veut universel et intemporel mais ne réussi qu'à être... Lire l'avis à propos de Il y a des jours... et des lunes

Avatar Ygor Parizel
3
Ygor Parizel ·
Toutes les critiques du film Il y a des jours... et des lunes (8)
Bande-annonce
Il y a des jours... et des lunes
Vous pourriez également aimer...