Affiche Ils m'aimeront quand je serai mort

Critiques de Ils m'aimeront quand je serai mort

Documentaire de (2018)

Portrait of the artist as a swung man

Puisque le visionnage de The Other Side of the Wind est indissociable de toute la ténébreuse histoire de sa genèse contrariée, voir le documentaire qui accompagne sa sortie en est le complément incontournable. Et force est de constater que retrouver Orson Welles... Lire la critique de Ils m'aimeront quand je serai mort

21 4
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Même pas, pauvre homme, le monde t'a oublié

C'est quand même con que ce docu ne mentionne pas tout le travail de Bogdanovich (entre autres) pour sortir ce film ; le film se concentre sur Orson principalement, comme pour en dresser un portrait. C'est assez inégal : d'un côté, on trouve un paquet de louanges, assez pénibles à écouter à la longue, et d'un autre, on a droit à quelques anecdotes sympathiques sur le tournage. Mais le... Lire la critique de Ils m'aimeront quand je serai mort

3
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Pris dans la toile de maître

L’ignorance et le hasard sont source d’émerveillement. Mais, ne nous avançons pas trop, j’y reviendrai plus tard. « Ils m'aimeront quand je serai mort » s’annonçait comme un « Lost in la Mancha » (non sans lien avec Welles qui a eu son propre Don Quichotte avorté) ou un « Jodorowsky's Dune » (non sans lien aussi avec Welles, pour d’autres raisons). L’histoire tragique d’un... Lire l'avis à propos de Ils m'aimeront quand je serai mort

2
Avatar Caledodub
8
Caledodub ·

Critique de Ils m'aimeront quand je serai mort par Argento

Netflix - Suite à la ressortie du dernier film d'Orson Welles, De l'autre Côté du Vent, NF a produit ce documentaire dans lequel la plupart des collaborateurs au projet prennent la parole, de façon rétrospective ou par l'intermédiaire d'images d'archives. L'occasion de découvrir certaines images inédites de Welles ou du tournage et d'éclaircir le contexte de production compliqué de ce film... Lire la critique de Ils m'aimeront quand je serai mort

2
Avatar Argento
6
Argento ·

De l'autre côté de la caméra

Comme Netflix avait tout fièrement mis la main à la poche pour que De l'autre côté du vent soit terminé, un documentaire sur Orson Welles dont une majeure partie consacrée au long métrage alors fraîchement achevé s'imposait. Et ça me semble être un portrait plutôt juste. D'un côté on montre à quel point De l'autre côté du vent était un projet ambitieux et audacieux, de l'autre on... Lire l'avis à propos de Ils m'aimeront quand je serai mort

1
Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·