Qui est le malade: Fête Man ou la société ?

Avis sur Impionçable

Avatar Yoann Bru
Critique publiée par le

Deuxième long métrage de Clément Bérut, Impionçable met en vedette les personnages de Jean-Phi (et son alter-ego Fête Man) et son frère Xav dans un drame familial boulversant. Si le film semble puiser son inspiration dans des films récents comme Le Joker, Les Frères Sisters ou encore Split, il n'en possède pas moins sa propre personnalité. Le film pose des questions morales sur le traitement des maladies, sur les ruptures amoureuses. Des thématiques familiales sont également présentes. On se souvient de la célèbre phrase 'sois proche de tes amis, mais encore plus de tes ennemis" de Sun Tzu qui est parfaitement illustrée dans ce film.
Pas de manichéisme dans les 1h23 qui composent ce chef d'oeuvre, un personnage peut tantôt être bon, tantôt être la pire crapule sur Terre. Ce qui nous rappelle bien que l'Homme est capable du pire comme du meilleur.
Le principal antagoniste se révèle tardivement sans même que nous l'ayons vu venir, pour autant le scénario intelligemment ficelé nous donnait des indices depuis le début (un peu à la manière de Fight Club) ! A revoir une seconde fois pour pouvoir saisir toutes les nuances sous un oeil plus avisé.
Je tenais à rendre hommage au personnage de Fête Man qui m'a bouleversé tant par son charisme que par l'interprétation qu'en fait l'acteur. Bérut se font complètement dans son personnage si bien qu'on finit par se questionner: est-ce vraiment un personnage ou est-ce juste lui ?

Dommage que le film n'ait pas été diffusé en salle et seulement sur les plateformes de streaming, foutu covid !!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 36 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Yoann Bru Impionçable