Avis sur

In Her Shoes par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Rose et Maggie,deux habitantes de Philadelphie,sont des soeurs aussi dissemblables qu'on puisse l'être.Rose est une avocate sérieuse et coincée accro au boulot,au physique ingrat,Maggie est une bombasse débile et irresponsable et une demie-pute qui vit aux crochets de sa frangine et squatte son appartement en y foutant le bordel et en piquant de l'argent.Elle finit par franchir la ligne rouge en se tapant le petit ami de Rose,laquelle la fout à la porte.Ne sachant où aller,elle part se réfugier en Floride chez sa grand-mère qu'elle n'a jamais vue.C'est toujours un peu la même chose avec les films de Curtis Hanson,ça semble prometteur,il y a des éléments intéressants,et au final c'est à chaque fois décevant.Là,ça ne loupe pas,du moins sur le début du film,qui pose les enjeux de manière très maladroite.Le background des personnages est confus,les rapports qu'ils entretiennent pas forcément clairs,et ils sont présentés de façon caricaturale.Maggie est trop stupide et trop sans-gêne,Rose est trop timide et timorée,la belle-mère est trop désagréable,le père trop mou et effacé,si bien qu'on n'y croit guère.Heureusement ça va s'arranger nettement à partir du moment où les deux filles,désormais séparées,se reconstruisent chacune de leur côté.Maggie,cornaquée par sa mamie qui n'est pas tombée de la dernière pluie et ne s'en laisse pas compter,se prend enfin en main et se met au travail tandis que Rose,au contraire,se détend,quitte son job pour devenir promeneuse de chiens et découvre l'amour avec un collègue de son cabinet juridique qu'elle ne calculait pas auparavant.Le film fonctionne bien sur le mode feel good movie,et,tout en découvrant les traumatismes du passé qui expliquent leurs failles,les soeurs vivent comme une thérapie leur séparation.Leur interdépendance leur était en réalité néfaste,Rose restant bloquée dans son rôle de grande soeur protectrice et laxiste,Maggie refusant d'évoluer et se complaisant dans la posture de la petite dernière infantile.Ce changement de vie leur permettra in fine de se retrouver de manière apaisée.La distribution classieuse n'est pas pour rien dans le bon fonctionnement de l'histoire.Cameron Diaz,d'une beauté surnaturelle et d'une présence énorme,joue avec finesse une femme-enfant qu'elle rend moins détestable qu'on pouvait le craindre.Le talent de l'australienne Toni Collette n'est plus à prouver et elle donne à Rose la retenue et la sensibilité nécessaire.Shirley MacLaine,en grand-mère sévère mais aimante,accomplit une formidable performance.Il est à noter que si le film est scénarisé par Susannah Grant,d'après un roman de Jennifer Weiner,et que les principaux personnages sont des femmes,il ne constitue pas pour autant un de ces pauvres brûlots féministes à la mode car les protagonistes auraient tout aussi bien pu être des hommes,et il n'est ici jamais question de guerre des sexes ou de revendications communautaires.A propos de mecs,Mark Feuerstein est excellent en prince charmant têtu et compréhensif.D'ailleurs tout le monde joue bien,qu'il s'agisse des drôlissimes petits vieux de la résidence floridienne ou même des chiens totalement craquants que balade Rose,ce qui nous vaut une amusante référence à "Rocky" lorsqu'elle monte en courant avec les animaux les marches du Museum of Arts de Philadelphie,comme le faisait autrefois Stallone.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 100 fois
6 apprécient

pierrick_D_ a ajouté ce film à 1 liste In Her Shoes

Autres actions de pierrick_D_ In Her Shoes