Avis sur

Inception par DJKweezes

Avatar DJKweezes
Critique publiée par le

Le film

Il parait qu'il faut être objectif, donc commençons par présenter le film.
Réalisé par Christopher Nolan, qui nous a éblouis avec The Dark Knight en 2008 et qui prépare actuellement Batman 3 pour 2012, on retrouve Leonardo DiCaprio, qu'on ne présente plus, dans le rôle principal, la fameuse française Marion Cotillard et Ellen Page, grande révélation du film Juno dont elle est l'acteur principale, et qui a confirmé son talent dans le film Bliss.
Christopher Nolan aurait, selon ses dires, travaillé sur Inception depuis une dizaine d'année avant d'arriver à mettre au point le film qu'on connaît aujourd'hui. Ce film, qui aurait coûté dans les 160 millions de dollars, et qui dure près de deux heures et demie, a été tourné durant environ 6 mois à Tokyo, Calgary, Tanger, Paris, Londres, Los Angeles Bedford et au Canada.
La bande originale du film a été réalisée par le renommé Hans Zimmer, et on retrouve comme thème principal la chanson « Rien de rien » d'Edith Piaf.

Alors vous me direz, un budget respectable, un réalisateur talentueux, un script réfléchi depuis près de 10 ans, des acteurs renommés, ainsi qu'une richesse dans la musique et les lieux de tournages, nous avons logiquement tous les éléments pour avoir un très bon film. C'est ce que nous allons voir.

Le synopsis

Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l'art périlleux de l'extraction : sa spécialité consiste à s'approprier les secrets les plus précieux d'un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu'il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l'univers trouble de l'espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d'avant – à condition qu'il puisse accomplir l'impossible : l'Inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l'inverse : implanter une idée dans l'esprit d'un individu. S'ils y parviennent, il pourrait s'agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n'aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d'avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l'existence.

Mon avis

C'est le moment où je perds toute mon objectivité.

Pourquoi je suis allé voir ce film ? Dès sa sortie, il a fait un gros tapage, on en a tous beaucoup entendu parler dans les médias et surtout sur Twitter, les gens étant tous impressionnés par ce film. Certain l'ont même comparé au chef d'œuvre Matrix ou Le Suiveur (film également réalisé par Christopher Nolan sur l'idée d'Inception, on retrouvera beaucoup de point commun).

Le scénario tourne principalement autour de Christopher Cobb (Léonardo DiCaprio), un anti-héros rongé par la culpabilité, les regrets et qui va devoir, pour racheter sa liberté, mener une expérience hors du commun, l'Inception, c'est-à-dire insérer dans le cerveau d'un homme une idée, par le biais d'une suggestion lors d'un rêve, une idée que la cible devra croire avoir eu lui-même. Pour cela il devra former une équipe, préparer et organiser cette action, et enfin la mener malgré tout, et surtout malgré ses remords concernant la mort de sa femme (Marion Cotillard), remords qu'il cachera à toute son équipe, mettant en péril leur expédition au pays onirique, et dont il devra faire face, avec l'aide d'Ariane (Ellen Page), sa jeune coéquipière qui a su voir clair en lui.

Comme à mon habitude, je suis allé le voir sans avoir vu de bande annonce ni avoir lu aucune critique ou aucun résumé.
Je m'attendais à du gros. Du TRES gros. Pour qu'on dise qu'à côté, Matrix ne valait rien, il fallait qu'il y ait du LOURD.

Hé bien... Le début est très particulier, très déstabilisant, et j'ai été un peu déçu par la suite, je dois le dire. L'histoire se met en place calmement et très joliment, mais la préparation avant la vraie action, l'aventure de l'Inception de Dom Cobb et ses amis sur fond de drame familial, est très ... longue. Alors certes, il faut du temps pour monter une telle action, et du point de vue du scénario, pour qu'elle soit comprise par le spectateur et crédible, mais certain moment sont vraiment creux.

Par contre, une fois qu'on est dedans, c'est un vrai spectacle. Les actions se succèdent sans couac, il n'y a aucune impression de Nolan sur le scénario, rien n'est négligé, laissé au hasard, il n'y a AUCUNE incohérence apparente. Il n'y a rien à redire là dessus, le script est juste parfait.
Les actions sont fortes, mais ne sont pas bourrés d'effets spéciaux. Pas d'explosion dans tous les sens, de combat à la Chuck Norris... D'ailleurs Nolan s'en vante : Il ya moins de 400 plans à effets spéciaux dans ce film, contre en moyenne 2.000 pour les films du même type.

Le tout est entrecoupé de beaucoup d'humour (mais pas trop, on n'est pas inondés de gags pas drôle comme dans Astérix aux Jeux Olympiques), beaucoup de sentiment ressortent aussi (la mort tragique de la femme de Cobb, la réelle complicité qui s'instaure, plus ou moins durement, entre la jeune Ariane et lui). Le fil directeur (fil d'Ariane, tiens, hasard comme de par hasard) n'est jamais perdu, chaque élément nous plonge un peu plus dans le doute et l'appréhension, comme si on se trouvait réellement aux côtés des protagonistes, à enfoncer nos ongles dans le fauteuil du cinéma.

Et la fin, aaaaaaaah, la fin. La synchronisation et la succession des différents réveils des 3-4 couches de rêves se fait de manière... formidable ? Je ne trouve pas d'autre mot. Encore une fois, Nolan a parfaitement réussi son coup, et tout s'enchaîne le plus parfaitement du monde.

Seule la fin m'a un peu dérangé (Attention, spoil !). Quand Dom Cobb lance la toupie de sa femme sur la table avant de rejoindre ses enfants, toupie qui est sensé s'arrêter de tourner dans le monde réel mais qui tourne à l'infinie dans le monde onirique, et que le dernier plan focalise sur cette toupie qui ralentit, faible, prête à s'arrêter et a tomber mais qui jamais ne tombe, alors on ne sait plus quoi penser, si on est encore dans un rêve ou si on se trouve bien dans le monde réel et que la toupie tombera. Cependant, un petit point pourrait nous faire penser qu'il se trouve dans la réalité : Il revoit le visage de ses deux enfants, qu'il ne peux voir dans ses rêves, tandis que tourne encore la toupie.

Je vous jure que c'est une torture psychologique infâme en sortant du cinéma .

En bref

Film exceptionnel même si je suis un tout petit peu resté sur ma faim par rapport au tapage médiatique qui a été fait. Christopher Nolan signe un chef d'œuvre du cinéma, dont on n'a pas fini d'entendre parler, le tout sur une richesse des sons et des décors. Je vous encourage vraiment à aller le voir en salle, ce film restera une réelle expérience pour moi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 438 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DJKweezes Inception