L'Apogée D'Une Formule

Avis sur Indiana Jones et la Dernière Croisade

Avatar Sirocco
Critique publiée par le

Les Aventuriers de l'Arche Perdue avait déjà réussi la performance de réunir tout les éléments du film d'aventure et d'action tout en proposant une oeuvre digeste, amusante et divertissante, culte qui plus est. Et si le Temple Maudit offrait aux spectateurs une expérience plus sombre conservant cette saveur inimitable bien que différente, décevante pour certains, La Dernière Croisade est le summum d'une formule qui aura su conquérir les foules.

On abandonne cette fois-ci le voyage exotique en Inde pour revenir à des fondamentaux simplistes, certes, mais tellement plaisant. Les Nazis sont de retour tout comme les mystères de la religion judéo-chrétienne car désormais, c'est dans la quête du Graal que s'aventure l'archéologue le plus célèbre du grand écran.

Mais ce qui fait la très grande force de cette troisième itération des aventures d'Indiana Jones, c'est qu'il parvient à offrir une toute nouvelle aventure, proche de la première mais tellement plus riche, en tout point.

Tout d'abord, ajoutez au casting un certain Sean Connery au sommet de sa forme, parfait en vieux rat de bibliothèque un peu chiant sur les bords, désintéressé par les formalités quotidiennes et passionné par son métier, des Nazis plus en forme que jamais, une femme fatale, un conservateur un peu neuneu...bref, tout les goûts sont dans cette nature pour former un univers riche en protagonistes sympathiques.

Et si la réalisation reste dans la droite lignée de celle tracée par les précédents opus, on ne peut s'empêcher encore une fois de tomber sous le charme d'une aventure toujours aussi plaisante. L'action y est encore plus intense, l'humour toujours plus décapant, la relation père-fils qui se décante petit à petit est fascinante sans être prise de tête, ni ridicule. On réduit même la dose de fantastique qui a toujours existé dans cette série pour donner au film un cachet légèrement plus réaliste tout en gardant l'impression de vivre une expérience extraordinaire.

Cette dose de génie qui fait les grands films est palpable dans ce troisième volet. Avec cette introduction majestueuse narrant les premières aventures du jeune Indiana, les scènes comiques associant un Sean Connery stoïque à un Harrison Ford impétueux, des répliques cultes façon "Sa place est dans un musée !", tout y est pour combler les spectateurs.

Sérieusement, La Dernière Croisade est un classique, une merveille du genre, un film que l'on ne peut se lasser de voir tant tout y est agencé avec subtilité. On en a pour sa faim et l'on repart avec un sourire indélébile, de ceux qui sont typiques des bons moments passés entre amis et que l'on souhaiterait revivre plus souvent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 418 fois
4 apprécient

Autres actions de Sirocco Indiana Jones et la Dernière Croisade