Avis sur

Indiana Jones et le Temple maudit par Sophia

Avatar Sophia
Critique publiée par le

Des trois opus (oui j'ai décidé de faire comme si le 4 n'avait jamais été fait et j'emmerde tous ceux qui tenteront de me persuadé du contraire), le Temple Maudis est indubitablement celui qui m'a le plus marqué. Je ne l'avais pas revu depuis mon adolescence, et lorsque je l'ai vu hier pour la première fois en salle, j'ai ressenti la même sensation de virevolte, un rythme effréné (le seul temps de pose accordé au spectateur réside dans la scène assez hilarante de la jungle), et surtout la séquence de la cérémonie dans le temple toujours aussi impressionnante. Il est étonnant de remarquer à quel point toutes les séquences se déroulant dans le temple sont très sombre, pas seulement par la séquence du sacrifice, celle du diner est passablement effroyable au niveau des mets. Bourré d'humour, on ne se rend pas compte immédiatement de l'horreur véritable du film, car cet opus là empreinte beaucoup au film d'horreur par une volonté de plonger le spectateur toujours plus loin dans la noirceur.

Les suspensions d'incrédulité dans cet opus sont encore plus présente que dans le 1: pourquoi les méchants du début s'acharne à vouloir buter Indi alors qu'ils ont les cendres et le diamant?! et pourquoi le laisser monter dans l'avion, faire des kilomètres, perdre un avion, tout ça pour prendre le tuer? Pourtant, on y croit sur le moment. Parce que c'est la magie du cinéma de Spielberg qui opère. Comme dans le 1 on retrouve des références à Star Wars, avec le nom du club, et une vraie volonté de se la jouer à la James Bond par une scène d'introduction complètement 007, les polices choisient pour les les titres, l'apparition d'un Indi en costume blanc avec une rose rouge sur la poitrine, la trahison des méchants, le déploiment de force de ceux-ci et une course poursuite dans les rues.

Pour finir cette critique, j'ajouterais une anecdote qu'on m'a raconté. A l'époque de ce film Lucas était en instance de divorce et se battait pour la garde de ses enfants. Cela justifie dès lors l'intrigue principale, mais aussi la place de l'héroïne dans ce film, par ses cris, son comportement égoïste, elle freine Indi dans son but, l'empêchant indirectement d'avancer, elle joue le mauvais rôle, la pépétte pas capable de se remettre en question, qui ne pense qu'à ses ongles et ses tenues, à peine arrivée au temple, elle pense qu'à l'or qu'ils ont. Si cette fois-ci c'est elle qui est intéressée par l'argent, en revanche Indi qui dans la scène d'intro passe en effet pour quelqu'un d'intéressé, devient un véritable héros dans ce film. Il brave toutes les éprueves, jusqu'à ses propres faiblesses, ici la trahison vient de lui-même, pour réussir à constituer une famille, car finalement c'est le véritable propos du film, ils affrontent ensemble les épreuves qui pourraient les séparés (cf la réplique lorsqu'elle va se faire sacrifier par Indi, elle lui lance un "ne me quitte pas") pour réussir à finalement trouver l'unité et la sécurité d'une famille ainsi que son amour naturellement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 377 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Sophia a ajouté ce film à 3 listes Indiana Jones et le Temple maudit

  • Films
    Cover Mes films cultes

    Mes films cultes

    Petite liste très personnelle qui va être alimenté par des films mais accompagnés d'anecdotes sur pourquoi ils sont cultes à mes...

  • Films
    Illustration Top 80's

    Top 80's

    Une véritable mine d'or pour les films d'horreurs ces années là... enfin c'est mon avis... qui n'engage que moi. Et puis les...

  • Films
    Illustration Films vus en salle en 2012

    Films vus en salle en 2012

    Liste servant principalement au comptage (aussi pour vérifier la rentabilité d'achat de carte, pass et autre...)

Autres actions de Sophia Indiana Jones et le Temple maudit