Affiche Indiscrétions

Critiques de Indiscrétions

Film de (1940)

Les Dieux sont morts 2.0

J’ai décidé de réécrire cette critique parce que, rédigée il y a longtemps, je trouve qu’elle ne reflétait pas vraiment la raison de mon amour pour ce film. Quand je repense à Indiscrétions, ce qui me vient à l’esprit c’est sa perfection. Il n’y a rien à enlever, rien à ajouter et rien à modifier dans ce film. Chaque scène a sa place, chaque réplique a un but, chaque personnage est... Lire l'avis à propos de Indiscrétions

84 12
Avatar Melly
10
Melly ·

La vestale devenue femme

Un rôle sur mesure pour une Katharine Hepburn longue tige fluide, élégante et sophistiquée, vestale immaculée un rien inhumaine, qu'une nuit de folie(s) va faire basculer de son piedestal, la transformant en une femme vulnérable, accessible à l'amour, le vrai, bien loin de son idéal de perfection à l'opposé de la vie. Une comédie adaptée d'une pièce de... Lire la critique de Indiscrétions

67 33
Avatar Aurea
8
Aurea ·

Champagne!

La reine Katherine est la véritable auteur de ce film, tiré d'une pièce qu’elle joua à New York. Elle embaucha ses amis Cukor et Mankiewicz à la réalisation et à la production. Mieux encore, elle inspira les auteurs pour créer le personnage de Traci Lord ( à ne pas confondre avec l'actrice porno ). Les costumes qu'elle porte la mettent superbement en valeur. Mais alors qu'elle voulait... Lire la critique de Indiscrétions

24 11
Avatar PhyleasFogg
9
PhyleasFogg ·

Critique de Indiscrétions par Elosezhello

Les séquences "ils nous ont quittés" aux cérémonies des Oscars et Césars me font toujours pleurer comme une madeleine, même avec l'adagio de Barber derrière. Et rien qu'à voir l'affiche d' "Indiscrétions", mon cœur se serre. J'aimerais tellement que Cary Grant, James Stewart et Katharine Hepburn reviennent allumer des étoiles dans mes yeux, juste une dernière fois. Qu'ils reviennent... Lire la critique de Indiscrétions

19 2
Avatar Elosezhello
10
Elosezhello ·

Critique d'Indiscrétions

Si George Cukor n'évite pas l'écueil du théâtre filmé, livrant une mise en scène bien trop statique pour pouvoir soutenir un rythme noyé par des dialogues, certes efficaces, mais un peu trop nombreux; ce serait être de mauvaise fois que de prétendre m'être ennuyé devant ce film, au contraire. A vraie dire une grande partie du crédit du long métrage revient à son casting, servant parfaitement... Lire l'avis à propos de Indiscrétions

9 2
Avatar GuyLaChouette
8
GuyLaChouette ·

"Do you know when is the best time to make up your mind about people ? Never !"

Produit par Mankiewicz, dirigé par George Cukor, le cinéaste qui "aimait les femmes" (pardonnez du peu !), "Indiscrétions" est bien sûr avant tout un hymne à la lumineuse Katharine Hepburn, qui est d'ailleurs à l'origine du film puisqu'il s'agissait d'une adaptation d'une pièce de théâtre où elle avait triomphé ! C'est elle qui... Lire la critique de Indiscrétions

10
Avatar Eric BBYoda
9
Eric BBYoda ·

Katharine Hepburn, Cary Grant et James Stewart sont dans un mariage. Qui épousera qui ?

La comédie du remariage comme seuls les américains sav(ai)ent en faire. Au centre de toutes les convoitises et les inimitiés, Hepburn (dont le personnage est Tracy Lord ! ) livre aux hommes son statut de Déesse. De pierre ou de chair, telle est la question. Le film démarre sur les chapeaux de roue. Les personnages déboulent de toute part, on se piège à tour de bras dans une ambiance débridée.... Lire l'avis à propos de Indiscrétions

10 2
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Scoop à la grimace

J’avais ce film dans mes envies depuis des lustres. Vu par bon nombres de mes éclaireurs et très bien noté de surcroît, j’en attendais beaucoup de bien. Le fait de me rendre compte au bout d’une heure de visionnage que je l’avais en fait déjà vu ne fut pas de meilleur augure. Philadelphia story oscille entre réalisme dans le propos et bouffonnerie décalée. Ce mélange ne m’a pas vraiment plu car... Lire la critique de Indiscrétions

8 2
Avatar Before-Sunrise
6
Before-Sunrise ·

Modèle

indiscrétions est le modèle absolu de la comédie romantique. Le chef d'œuvre du genre. Indémodable. Indépassable. La quintessence d'un genre. D'abord, il y a le casting : Katharine Hepburn, Cary Grant et James Stewart. Puis, les dialogues, le scénario, le rythme endiablé d'un film où il se passe toujours quelque chose. Les scènes hilarantes. Les scènes émouvantes. La totale. Lire l'avis à propos de Indiscrétions

16 3
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Critique de Indiscrétions par klauskinski

Indiscrétions paraît d'abord très bavard, ce qui n'est pas un problème en soi. Mais contrairement à une oeuvre de Lubitsch, ambition vers lequel tend constamment le film, ce trop-plein de dialogues s'accompagne au départ d'une mise en scène trop figée, ce qui provoque l'ennui. Heureusement, passées les 20 premières minutes, et grâce à l'arrivée de personnages secondaires, le rythme se fait plus... Lire la critique de Indiscrétions

6 1
Avatar klauskinski
8
klauskinski ·