Peut mieux faire

Avis sur Infini

Avatar YannDécombaz
Critique publiée par le

Infini est un bon petit divertissement de S.F. à se coller sous l’œil si on aime les huis-clos types « alien ». Le scénario est intéressant, la photographie est maîtrisée (avec ce que je crois être un clin-d’œil à Alien de par la low-tech de la station), les personnages sont intéressants et il y a de très bonnes idées.

Bien qu’honorable, il pèche néanmoins par trois aspects : Sur la jaquette que j’ai vue, il y a 3 vaisseaux spatiaux. Autant vous dire que le film commence par un carton nous expliquant que l’humanité voyage via un genre de téléporteur… Donc le film ne me donne pas ce que vend la jaquette et se dénonce en 20 secondes. Alors, si je peux comprendre que c’est peut-être un choix du distributeur pour vendre plus de galettes, ça devrait surtout, selon moi, être une autorisation à pirater ce film. Si je ne peux pas faire confiance aux jaquettes, pourquoi payer pour risquer de me retrouver avec un film que je ne veux pas.

Le second problème vient du carton d’introduction. Alors, au-delà du fait qu’au cinéma, il vaut mieux montrer qu’expliquer, on nous dit que 95% de la population terrestre vit en dessous du seuil de pauvreté et, du coup, acceptent des boulots de minages qui les obligent à prendre ce « téléporteur » qui est hyper-dangereux de la mort. Et en plus, pour l’utiliser, ils doivent s’implanter un truc dans la nuque. J’ai bien vu le film… J’ai regardé partout, même sous le canapé, mais pas l’ombre d’un mineur dans ce film, pas la trace d’un problème de téléportation (si chère à Star Trek) et pas une seule référence, même indirecte,au conflit social. On suit de soldats qui se font téléporter sans encombre dans un lieu où il leur arrive des trucs glauques. Alors pourquoi, film ? Pourquoi tu nous parle de choses inutiles ? Du contexte ? Alors utilise-le ! Jusqu’au bout, je me suis dit « va y avoir un rebondissement, genre psychose de la téléportation, ou un truc du genre.» Mais non, ma plus grande surprise au sujet de ce film, c’est qu’il est sans surprise.

Et enfin, les acteurs en roues libres. Ils jouent des gens qui prêtent les plombs, et ils en font des caisses, et que ça surjoue, et que ça gueule, et que ça cabotine. Autant le montage de certains passages de « folie » (n’insistez pas, je ne vous en dirais pas plus) sont très bien maîtrisés, notamment une série de cuts qui ressemble à des ellipses mais en fait non, autant les acteurs auraient vraiment dû prendre leur ritalline avant de jouer ces passages. C’est comme si, durant tout Sining, Jack Nicholson s’était baladé avec la tronche de psychopathe qu’il a sur l’affiche.

Mais en dehors de ça, ouais, il était sympa… A voir si vous ne savez pas quoi regarder ce soir !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2597 fois
2 apprécient

Autres actions de YannDécombaz Infini