Avis sur

Innocents par Rahab

Avatar Rahab
Critique publiée par le

Pour débuter ; Non mesdemoiselles, voire le zizi de monsieur le clone imparfait de Jean-Pierre Léaud n'est pas un argument (suffisant tout du moins) pour faire de ce film un bon film. Et non messieurs, voir les seins "missiles" d'Eva Green n'équivaut pas une argutie.

Ce film m'a renvoyé un message sans doute bien éloigné de celui que souhaitait originellement faire passer Bertolucci. Je n'ai vu dans ce film qu'un prétexte à la sexualité facile (Antéchrist, quand tu nous as traumatisé...) et surtout que les bourgeois bohèmes ont toujours existé et ont conservé leurs stupidités...

Attention, je peux spoiler, même si il n'y a aucune véritable révélation dans ce film qui vaille un regard...

Deux adolescents gâtés pourris tentent de s'inventer des aventures en prônant la liberté sexuelle, du coup ils exploitent un jeune américain, véritable esprit, et le mêlent à leurs jeux insupportables (sexuels bien sûr...).
Mais finalement l'esprit véritable (le jeune américain, qui souhaite la non violence et la victoire de la culture) ne parvient pas à changer les bobos qui s'inventent un esprit de contradictions en se contredisant eux-mêmes (blâmer la guerre du viet-nam et lancer des cocktails molotov est l'exemple le plus prégnant, mais d'autres surviennent); en gros, on ne change pas les crétins. Les deux jumeaux (ah, parce que oui, le thème de la fusion fraternelle est abordé sans subtilité ni profondeur) finissent dans le même état d'esprit qu'au début du film. Ils sont limites plus cons à la fin mais, ça, au point où on en est.
"Un film sur Mai 68" ; c'est tout à fait inexacte. L'évènement est encore un prétexte. Ce qui est dommage puisqu'en somme, ç'aurait put être très intéressant !

Bon, ne soyons pas haineux ; j'ai trouvé assez sympa, bien qu'un peu appuyés, les références aux films classiques plus anciens et les reconstitutions scéniques de ces derniers... Voilà...
Et non je ne finirai pas sur une chute. Apparemment, on ne doit jamais changer sous peine de cassures et de tristesses (bouhou).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2547 fois
15 apprécient · 3 n'apprécient pas

Rahab a ajouté ce film à 1 liste Innocents

Autres actions de Rahab Innocents