Louis, Louis, Louis, Louiiiiiis. (Air connu par les gens de goût)

Avis sur Insaisissables

Avatar Wonderboy
Critique publiée par le (modifiée le )

Film de magie ou film de braquage ? Je ne sais pas. Mais dans le deux cas, le résultat est le même, c'est un très mauvais film. Ces deux catégories de films, proposent assez souvent, des films incroyablement plaisants à regarder. Découvrir comment la victime à été bernée par les personnages, mais surtout le spectateur par le réalisateur. Mais ça, c'est quand le film est réussi, et le scénario, malin. Bien évidemment, ici, ce n'est pas le cas. On est face à un scénario stupide et ridicule, dont les révélations sont, soit prévisibles, soit "over the top". J'ai même envie de vous spoiler pour vous éviter de perdre votre argent, mais surtout pour vous montrer la connerie du scénario. L'agent du FBI qui poursuit les quatre magicien, est en réalité...un magicien...Et c'est même lui qui les a engagés anonymement. Pour faire quoi ? Pour venger la mort de son père, lui même magicien, mort durant un tour raté. En gros, quatre magiciens sont engagés par un inconnu, pour réaliser des tours dont ils ne semblent connaître le but; puisqu'ils ne connaissent pas leur employeur, donc son plan; sans être apparemment payés; puisqu'ils ne touchent pas à l'argent qu'ils volent; et en prenant le risque de devenir l'ennemi public numéro 1. Tout ça pour quoi ? Pour devenir membre de The Eye, confrérie secrète et mystique, créée par les égyptiens, il y a des millénaires, et regroupant les meilleurs magiciens du monde. Pour faire quoi ? Je ne sais pas. Voilà. Comment ça c'est stupide ? Je ne vois absolument pas de quoi vous voulez parler.

L'autre gros problèmes du film tient en deux mots: Louis Leterrier. Il ne doit pas être bien loin derrière Uwe Boll dans la liste des pires réalisateurs actuels. Il faudra lui expliquer que pour qu'un film soit dynamique, il ne suffit pas de bouger la caméra constamment. J'exagère beaucoup évidemment, mais j'ai frôlé les vomissements, lors du premier tour, la caméra ne cessant de tourner autour de chaque personnage...nous faisant perdre tout repère, mais gagner en maux de têtes. Rien ne se perd, tout se transforme.

En parlant de transformation, parlons magie. Monsieur Leterrier, un tour de magie n'est pas impressionnant s'il n'est réalisé qu'en images de synthèse. Je sais, c'est souvent le cas dans les films sur ce thème, mais elles sont utilisées avec bien plus d'intelligence qu'ici. Et puis c'est complètement de sa faute, ne lui trouvons pas d'excuses. Les tours créés pour le film, sont des tours impossibles, alors forcément on se retrouve à ne pas pouvoir le filmer en direct. Il doit faire apparaître une boîte grâce à un chiffon qui s'envole, HOP ! Effet spécial ! Il doit faire disparaître José Garcia, faussement écrasé par une machine, HOP ! Effet spécial ! Il doit faire brûler des millions d'euros en quelques secondes, HOP ! Effet spécial ! Il doit faire voler Isla Fischer dans une bulle géante, HOP ! Effet spécial ! Mais parfois, l'utilisation des images de synthèse est complètement improbable. Il doit faire couler un mince filet d'eau, qui au contact de la neige carbonique crée de la fumée, HOP ! Effet spécial ! Il a voulu faire impressionnant plutôt qu'intelligent, et bien, cela n'a aucun effet sur moi. Cela m'aurait bien plus impressionné de voir de vrais tours, et non des CGI foirées. Et même si les tours sont impossibles, les rendre plausibles grâce à la magie du montage. Mais si, vous savez, ce qu'un certain George Méliès utilisait déjà intelligemment, pour créer ses propres tours de magie, alors qu'ici c'est utilisé pour nous rendre malade.

Et puis comme la réalisation, c'est aussi la direction d'acteurs, cette partie est complètement catastrophique également. Pourtant le casting réunit un certain nombre de personnes que j'aime, mais, Dieu qu'ils sont incroyablement mauvais dans ce film. Eisenberg, nous joue un Zuckerberg du pauvre, au bouc pré-pubère ridicule. Fischer est une potiche inutile. Dave Franco ne semble pas savoir ce qu'il doit jouer. Un sale gosse ? Un magicien charismatique ? Un magicien qui doute de ses talents ? Ruffalo est aussi perdu que Franco, et a du se rendre compte du ridicule de son rôle, pour le jouer aussi mollement. Mention spéciale pour Harrelson, Freeman, et Caine, qui ont l'air de se faire chier comme jamais auparavant. Ils ne se donnent peut être qu'à 5% de leurs capacités. Freeman est même meilleur dans Winter le Dauphin, c'est vous dire (Oui, j'ai vu ce film.). Après, il y a le cas Mélanie Laurent. Je ne fais pas parti de ses "haters" habituels. Ce n'est pas que je l'aime, non certainement pas. Mais juste qu'à mes yeux, ce n'est qu'une actrice française médiocre de plus. Mais Leterrier a le don de sublimer la médiocrité, de rendre évident le non-talent de certain, et là, il me l'a rendu complètement insupportable. Et pour ça, merci. Merci Louis, pour ce film qui, pour l'instant, est à mes yeux le pire film de 2013.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1795 fois
33 apprécient · 6 n'apprécient pas

Wonderboy a ajouté ce film à 1 liste Insaisissables

  • Films
    Cover Carte illimitée !

    Carte illimitée !

    Avec : Date limite, À bout portant, Monty Python : Le Sens de la vie, We Are Four Lions,

Autres actions de Wonderboy Insaisissables