Affiche Inside Llewyn Davis

Critiques de Inside Llewyn Davis

Film de et (2013)

Diamonds in Dust

C'est brutal. Sec. Froid. La folk, ça fait mal, ça serre. Ça se chante seul, guitare en main, face au micro. Il faut que ça frotte, que ça vienne de loin. Le problème, c'est le public. C'est pas la peine de pondre une merveille sur la scène du Gaslight Cafe, de se montrer à vif derrière six cordes et un morceau de bois. Lui il comprend pas, il veut 4 accords et une chanson joyeuse.... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

41 11
Avatar Black_Key
9
Black_Key ·

The snow, the cat and the folk.

Menant une carrière en forme de montagnes russes depuis le succès de "O'brother" (pour un "No country for old men", combien de "Ladykillers" ou de "Intolérable cruauté" ?), les frangins Coen reviennent à un cinéma plus modeste, moins conscient de ses effets, livrant ce qui s'avère peut-être leur oeuvre la plus attachante, la plus humaine. S'inspirant du parcours de plusieurs artistes, "Inside... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

38 2
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

" Poor boy, I've been all around this world "

Inside Llewyn Davis, film d'Ethan et Joel Coen présentant un bel hommage à la musique, nous raconte les échecs qu'endure Llewyn Davis, alors qu'il essaie de percer dans le difficile monde de la musique, plus précisemment de la musique folk. Le film nous transporte non seulement de par sa bande-son qui m'a tout de suite séduite, mais également de par sa... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

20 17
Avatar Nez-Cassé
9
Nez-Cassé ·

Le folk ce n'est pas seulement trois notes ...

... c'est aussi une vie de merde ! Allez c'est parti, je me lance dans ma première critique, le film vient de se terminer et tout est encore chaud dans mon esprit, ce n'est pas de refus au vu du temps ... Pas une ni deux, juste le temps de rentrer, de se faufiler sous la couette, de boire une pisse mémé (camomille et miel pour ce soir) et de mettre "Hurricane" de Bob Dylan (ça tombe bien on... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

37 6
Avatar Graine De Courge
8
Graine De Courge ·

Critique de Inside Llewyn Davis par Superkebab

Est-ce que je surnote ? Peu importe. Les Coen ont enfin transformé les essais Barton Fink et A Serious Man ; Inside Llewyn Davis est magnifique. Bien sûr, la photo l'est, la réalisation aussi. Mais pas que. On y parle de la vie, difficile, méprisante, pleine d'obstacles, triste, parfois belle comme une folk song, sur un ton léger pour éviter de se flinguer. Llewyn Davis a perdu l'âme soeur, et... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

34 2
Avatar Superkebab
10
Superkebab ·

Les désastreuses aventures du marin Llewyn Davis.

Oui c'était bien. Non, pas génial. Mais oui, il y a quelque chose. Voilà comment je pourrais résumer mon impression sur le dernier films des frères Coen. Ils m'avaient laissé sur une note plutôt positive avec True Grit, et ils ont su se faire attendre par bons nombres de fans. Culture de l'attente, ou simple manque d'imagination ? Allez savoir mais je pencherais plutôt pour la deuxième option.... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

30 7
Avatar Wahrgh
7
Wahrgh ·

Losing, my religion.

Que ceux qui, comme moi, pensaient que la carrière des frères Coen avait pris un mauvais tour avec True Grit se rassurent, le dernier Grand Prix cannois renoue avec la comédie noire, genre quasi-identitaire pour la fratrie, marque de fabrique ayant fait la renommée d'une carrière qui, mine de rien, commence à être imposante, en nombre de films comme en prix glanés — la proportion étant tout à... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

19
Avatar Heisenberg
7
Heisenberg ·

Le repos du chat

Je dois commencer par une difficile mais nécessaire confession: je connais assez mal l'univers des frères Coen, et pourtant, je sais que, d'un commun accord avec mes 3 films vus, je les aime bien (de Barton Fink en passant par True Gritt et Burn after reading). 4 maintenant et je n'en démords pas ! Entrons dans le vif du sujet de ce vrai-faux biopic à la non-gloire d'un paumé magnifique: Llewyn... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

20 4
Avatar eloch
8
eloch ·

Dix tares Hero (attention ça spoile)

1) Squattera ton canapé, ton plancher, ta baignoire si il le faut. Valable même si il ne te connaît que depuis cinq minutes. 2) Comment remercier celui qui t'héberge et te trouve des jobs en studio ? En te tapant sa femme bien sûr. 3) Piètre défenseur de la cause animale et des félins à poils roux en particulier. 4) Mention passable sur l'utilisation des moyens de contraception. 5) Assez connard... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

16 1
Avatar VilCoyote
8
VilCoyote ·

Un homme et son chat.

Le film s’ouvre sur un micro. Nous sommes en 1961. On aperçoit d’abord un visage barbu, celui de Llewyn Lewis, sur la scène. La scène se déroule dans un bar. Le plan se fait ensuite plus large, et on le voit, accompagné de sa guitare. Il commence à jouer, entame un « Hang me, oh hang me ». La lumière l’éclaire d’une manière presque divine. Champ : nous avons la vue du public du point de vue de... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

22 2
Avatar New_Born
7
New_Born ·