Harcèlement sexuel marin

Avis sur Instinct de survie

Avatar pioupiouprod
Critique publiée par le

Il se trouve que dans cette gentille série B un requin s'amourache de Blake Lively. On le comprend, le pauvre, quand on voit la mise en image léchée de la sculpturale blonde enfilant sa combi pour aller surfer la vague secrète en hommage à sa maman décédée, le tout en prenant soin de rien dire à personne sur où elle est, c'est à dire au milieu de la pampa mexicaine, il se retrouve tiraillé entre la drague lourde de la jolie blonde et son festin de baleine morte initialement programmé. Son Uber mex la prévient pourtant dès le début de la folie de sa démarche, à la Nancy...
Il faut bien dire qu'Instinct de survie ne brille pas par sa logique ou son sens des proportions, c'est le propre d'une série B, le film aligne ainsi les bâtons pour se faire taper avec une régularité de métronome, mais les aligner ici serait dommage.
Car oui, ce récif (the shallow) constitue pourtant un plaisir coupable. De ceux qui, malgré nos envies de lui dire "mais non, ne fait pas!", toutes les 5 minutes, relance sans cesse notre attention, pour nous porter jusqu'au climax final haletant,... et drôle. On passe donc avec plaisir sur les situations incongrues pour se délecter de la prochaine.
Blake Lively, n'est pas qu'un physique, elle s'en sort plutôt bien dans ce rôle de survivante et les effets de mise en scène s'y ajoutent pour ne pas faire sombrer le film dans le nanard consternant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 101 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de pioupiouprod Instinct de survie