👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Il y a assez de critiques qui inondent le Net sur ce film pour ne pas me donner envie d'écrire la mienne.
J'ai plutôt envie de contrer ceux qui voient dans les films de Nolan plusieurs degrés de lecture ( dans les Batman ? Vous êtes sûrs ? ).
Je parlerai plutôt de la possibilité d'interpréter la Fin D'inception et d'Interstellar d'une autre manière. Est-ce que la toupie de Dominic Cobb tourne à l'infini ou bien vacille t-elle ? Est-ce que Cooper ne s'imagine pas les dernières minutes du film ?
( Pour Inception ; je n'en ai rien à faire puisque je n'ai pas accroché au film et pour Interstellar, je suis partisan (ATTENTTION SPOILER) du phénomène de Mort Imminente que subirai le personnage. Théorie appuyée par le Dr Man du film et les différents indices laissés à la fin du long-métrage)
De plus, beaucoup glorifient l'écriture de Nolan, précise, juste dans les moindres détails. Ah bon ?
Je ne suis pas d'accord et voici un exemple de ce que j'avance :
http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/interstellar-ingenieur-spatial-cinema/
Et je pourrai me lancer dans la démythification de Batman et de son univers mais je ne veux pas perdre mon temps sur des films que je n'apprécie pas.
Par contre, j'ai eu un coup de cœur pour la musique de Hans Zimmerman, qui apporte une dimension toute particulière aux images.
PS : Nolan n'est pas un Tarantino ou un Lynch, loin de là.

il y a 5 ans

Interstellar
Samu-L
8
Interstellar

Rage against the dying of the light.

Un grand film, pour moi, c'est un film qui m'empêche de dormir. Un film qui ne s'évapore pas, qui reste, qui continue à mijoter sous mon crâne épais, qui hante mon esprit. Le genre de film qui vous...

Lire la critique

il y a 7 ans

415 j'aime

71

Interstellar
blig
10
Interstellar

Tous les chemins mènent à l'Homme

Malgré ce que j'entends dire ou lis sur le site ou ailleurs, à savoir que les comparaisons avec 2001 : L'Odyssée de l'Espace sont illégitimes et n'ont pas lieu d'être, le spectre de Kubrick...

Lire la critique

il y a 7 ans

324 j'aime

85

Interstellar
guyness
4
Interstellar

Tes désirs sont désordres

Christopher navigue un peu seul, loin au-dessus d’une marée basse qui, en se retirant, laisse la grise grève exposer les carcasses de vieux crabes comme Michael Bay ou les étoiles de mers mortes de...

Lire la critique

il y a 7 ans

291 j'aime

141

Halloween Kills
Sébastien_Federici
3

Halloween Kills le film.

Myers revient ! Et cette fois-ci, il ne fait pas dans la dentelle, il lâche son couteau (un peu) pour d'autres armes, fini les tactiques pour séparer ses victimes, il fonce dans le tas pour découper...

Lire la critique

il y a 6 mois

1 j'aime

2

Absentia
Sébastien_Federici
7
Absentia

absentia, abstenez - vous de ne pas le voir.

Je dois bien l avouer, J ai un faible pour les réalisateurs qui dès leur premier film tire leurs épingles du jeu. Il est vrai que mike Flanagan n est pas le Tarantino de reservoir dogs mais j ai été ...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

La Forêt des ombres
Sébastien_Federici
7

Dans l'ombre d'Henebelle et Sharko.

Le couple de David Miller n'est pas au sommet du bonheur. Son boulot de thanatopracteur lui prend beaucoup de temps et le pousse à se renfermer. Mais David écrit un livre un jour, avec un certain...

Lire la critique

il y a 6 mois