Entre les étoiles

Avis sur Interstellar

Avatar Serval1
Critique publiée par le

Je viens de lire certaines critiques très brillantes sur ce film, qu'elles l'apprécient ou pas. Je n'ai vraiment pas le talent de certains. Je voudrais juste dire que ça faisait longtemps qu'un film ne m'avait pas à ce point tenu en haleine pendant près de 3 heures.
Je n'ai aimé ni le début (qui ôte tout suspense à une partie de l'intrigue) ni la fin (qui ne tient pas debout et semble être écrite par un producteur qui veut flatter la fibre romantique d'une partie du public).
Mais j'ai aimé tout le reste , même les imperfections du scénario, parce que le montage est très brillant, alternant les séquences entre les époques avec virtuosité pour les réunir avec élégance le moment venu. Parce que les comédiens semblent habités, dans un film dans lequel tout se joue autour de très peu de personnages, comme dans un huis clos paradoxal aux dimensions de l'univers.
Parce que ça ressemble à un blockbuster sans en être vraiment un, avec certes du spectaculaire mais concentré sur de courtes séquences (l'incroyable tsunami), avec surtout des moments d'émotion poignants tournés avec presque rien, juste une bonne idée et un bon comédien. (Matthew McConaughey)
Bref, je n'ai pas vu le temps passer, ce qui est bien étrange dans la mesure où le film contient d'incontestables longueurs, mais tellement justifiées selon moi, pour nous faire ressentir les effets du temps qui passe sur la vie des protagonistes et pour illustrer très simplement les conséquences inéluctables de nos choix.
Ah et puis au fait, c'est vrai que le cinéaste se réfère beaucoup à 2001 de Kubrick. Et alors? Il y a pire comme référence, et j'ai toujours adoré les films qui proposent des explosions silencieuses dans l'espace où il ne peut évidemment pas y avoir de sons.
Bref, Nolan a encore frappé. Il a ses détracteurs. Mais là il a vraiment été brillant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 270 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Serval1 Interstellar