Avis sur

Interstellar par BastienInacio

Avatar BastienInacio
Critique publiée par le

Alors , que dire sur Interstellar en bref :

-Les haters ne changeront sûrement pas d'avis sur Nolan (et encore quoique...) , au vu de la présence de sa mise en scène académique , de sa manie à tout sur-explicité (de manière faussement intellectuelle) au-delà de la limite du raisonnable dû à son manque de confiance envers la suspension d'incrédulité du public (là où Del Toro et Cuaron utilisent le langage, purement cinématographique, de l'image , de l'épure et des symboles pour traiter leurs sujets)
, sa manière de vouloir rendre réaliste ce qui ne l'est pas (à ne pas confondre avec "crédibiliser"), de démystifier le pouvoir de l'imaginaire (du moins avant l'acte final qui redistribue les cartes ) , et pour finir , certains choix de montage et d'écriture que certains pourraient qualifier de hasardeux (toute l'intrigue autour de Jessica Chastain m'a convenu , mais peut alourdir le propos du film ) .

- Néanmoins , à l'instar de la triplette Prestige/Dark Knight/Inception , l'ambition formelle , narrative et sensorielle est traitée avec une telle démesure et jusqu'au boutisme , que la mayonnaise prend et permet même d'amoindrir les scories , voire de les gommer (enfin là je parle pour les spectateurs comme moi , car le fait de reconnaître la sur-estimation de sir Nolan ne doit pas m'empêcher de prendre mon pied quand ça me plait , na mais ho ) .

- et enfin ajoutée à ça , et ce sont ces deux derniers points qui font du film une agréable surprise inattendue pour moi , sont tout bêtement la présence de décharges émotionnelles jusque là assez insoupçonnée dans la filmo et qui m'ont cueillie (la scène des enregistrements... oh la vache ) et cette justification de démystification chère à Nolan (représenté par le perso de McConaughey , perso terre-à-terre au possible) avant son annulation par la mort du cynisme qu'à popularisé lui même le réalisateur via ses derniers gros succès (remise en question de sa propre carrière ? et Pourquoi pas après tout) .
Certes , sur ces point-là , il y'en aura toujours pour dire (a tort ou a raison) que cest beaucoup trop forcé pour être totalement honnête , mais qu'importe .

Bref , dans le genre , je préfère Gravity , mais "Interstellar" ne s'en trouve pas bien loin pour autant , et contribue à me réconcilier avec le cinéaste (non parce que bon , "Dark Knight Rises" , j'ai pas détesté de bout en bouts, mais dans le genre schizophrénie artistique , ça se posait quand même) .
Il reste plus qu'à Nolan de faire plus confiance à son public afin que sa filmo puisse en sortir bien plus grandie que l'on pourrait croire

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BastienInacio Interstellar