Une claque interstellaire (avec spoilers)

Avis sur Interstellar

Avatar Alexandre Vian
Critique publiée par le

Interstellar, c'est le genre de films qu'on va voir avec envie et appréhension, en effet, on redoute le nanar se laissant passer pour une perle grâce à un marketing très bien orchestré.

Néanmoins, cette crainte s'estompe rapidement, avant tout grâce à un Matthew Mcconaughey convaincant autant dans son rôle de père que de pilote intersidéral. Jamais dans le sur-jeu, parfois peut être un certain manque d'émotion dans certaines scènes mais son rôle le justifie amplement, qui ne deviendrait pas froid en quittant sa planète, sa galaxie et laissant sa famille derrière lui pendant plus de 60 ans ?
La première heure, je la redoutait un peu, puisque généralement, c'est le plus ennuyant, on pose les bases pour "justifier" ce fameux voyage.
Et finalement, Nolan a réussi à le rendre fort en moments riches en émotions, auxquels je suis indubitablement sensible, ce qui est néanmoins très personnel.
La scène du départ du père de famille est en effet, bien que classique et très stéréotypée. riche en émotion.
Motion spéciale pour la bande son qui sied parfaitement à l'oeuvre et qui apporte une réelle intensité à de nombreuses scènes (la vague par exemple).

Réalisation somptueuse également, qui ne craignait pas de se retrouver avec un remix de Gravity ? Là on a affaire à une réalisation bien moins onéreuse et tape à l'oeil, mais tout aussi efficace. Le moment le plus marquant étant selon moi la sortie de l'atmosphère terrestre, on se sent en apesanteur, plus un bruit, une caméra qui nous fait plonger, bref, on se rend vite compte qu'on est en apnée à ce moment.

Alors finalement, pourquoi pas 10 ?
Tout simplement à cause d'une fin un peu trop convenue, on aurait aimé être un peu plus surpris, la justification du "eux" est assez classique dans son approche, il en va de même pour "la solution c'est l'amour", franchement cliché. Cela reste néanmoins efficace mais je m'attendais à mieux.
Dernier bémol, mais qui ne terni pas l'oeuvre plus que cela, la relativité du temps est bien souvent utilisé comme un cache misère pour éviter d'avoir des incohérences ou des choses difficiles à expliquer.

Néanmoins, un film à voir à tout prix pour tout amateur de science fiction, on se surprend à rêver d'être astronaute une fois le film fini.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 350 fois
1 apprécie

Alexandre Vian a ajouté ce film à 2 listes Interstellar

  • Films
    Affiche The Grand Budapest Hotel

    Vus en 2014

    Avec : The Grand Budapest Hotel, Fight Club, Gone Girl, Interstellar,

  • Films
    Affiche Fight Club

    Top 10 Films

    Avec : Fight Club, The Grand Budapest Hotel, Il était une fois la révolution, Interstellar,

Autres actions de Alexandre Vian Interstellar