Le script aux trous noirs

Avis sur Interstellar

Avatar fabienbaudry1
Critique publiée par le

Par où commencer ?

Par l'attente autour de ce film ? Moi je l'attendais fébrilement, enfin de la S.F intelligente, le croyais-je... Que j'étais con. Bon en même temps, parfaitement logique vu la grande qualité des Batman réalisés par le même bonhomme.

Dès le début du film, le ton est donné : on connait la fin et pas qu'un peu, merci Murph'. Autant pour le suspens.
Et ca ne s'arrete pas la, le film annonce la couleur dès le début : la B.O est atroce, les acteurs guère convaincants et les poncifs s accumulent (fille surdoué, fils transparent, heros looser au grand coeur).

Un des vrais soucis de ce film, c est son incoherence continue, toujours la prête à bondir sur le spectateur, et les bourdes qui pleuvent tout le temps. Le fantome qui envoie des coordonnées GPS en morse dont plus personne ne s inquietera, le héros (seul humain avec une vraie experience spatiale) qu on couvrira de "on a besoin de vous" alors qu il est tombé par hasard sur la base (enfin non, grace au fantôme) après 20 ans à cultiver du maïs. Le fils du héros qui donne comme prénom à son enfant le nom de famille de son père (le gamin s'appelle donc Cooper Cooper), et j en passe.

Ou le plan B qui consiste à ce que le personnage d'Anne Hattaway porte elle-même 5000 enfants à terme pour coloniser la planète machin ? Après tout elle est le seul utérus à disposition, même si y'a déja les embryons de prêt.

La crédibilité scientifique ? On pourrait le croire au vu de l'habillage très austere du film, voire de l'acharnement à prendre son temps pour certaines séquences (l'arrimage en rotation trop rapide). Entre la planète petit bassin, les navettes de transport qui quittent la planète de 1,5G terrestre, la taille abracadabrantesque du trou noir dont le phenomène de distorsion temporelle ne prendra effet qu'a partir d'une distance précise ? Les scientifiques qui s'étonnent de constater cette distorsion temporelle alors qu'ils en parlaient 10 minutes avant ? Nan pas crédible scientifiquement non plus. En tout cas pas davantage qu'un Star Wars.

La morale alors ? Moi ce que j ai compris du film c est qu au debut, on paie nos erreurs, mais qu on est sauvé par le destin/dieu/hommes du futurs. Sauvé. Dommage, ça aurait pu etre intéressant, mais hélas l'intervention divine (ou hommes du futur tellement évolués que leurs voies sont impénétrables, c'pareil) gache ce qu'il restait du potentiel de l'oeuvre.

La realisation ? Des dents de scies. Des images spatiales magnifiques mais le reste est bâclé, dans l exemple de ces champs de mais si propre après une tempête de sable.

La construction du film ? Mon dieu que non. Il y a des longueurs insoutenables, des niaiseries impardonnables, des passages totalement inutiles (Matt Daemon powa).

Au final, dire que je déteste Interstellar serait leger. J'en ait vu des mauvais films, mais aucun d'aussi prétentieux, et aussi adulé en règle générale. Ce film est déja un mauvais film, c'est également de la très très mauvaise S.F. Et j'en ait assez d'entendre que non, ce film est géant et que ne pas l'avoir aimé revient à ne pas l'avoir compris. C'est faux, ce film est extremement simple et extremement con.

Probablement le film de SF le plus mauvais que j'ai jamais visionné. Ou pas loin. Interstellar s'inspire des plus grands, mais pas comme il le faut. C'est aussi austère qu'un 2001 ou un Europa Report, mais aussi stupide qu'un Star Wars récent ou du BattleField Earth. Une honte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 391 fois
2 apprécient · 3 n'apprécient pas

fabienbaudry1 a ajouté ce film à 2 listes Interstellar

Autres actions de fabienbaudry1 Interstellar