Avis sur

Into the Wild par ngc111

Avatar ngc111
Critique publiée par le

On pourrait reprocher à Into The Wild son message écolo de base, le limiter à "la ville ça pue, la nature c'est trop beau" ; on pourrait être agacé par le protagoniste principal, le trouver arrogant (notamment envers ses ainés), irrespectueux envers ses parents, inconscient voir même tout simplement stupide.

Ce serait une erreur au vu de la profondeur respectable des idées développées. Plus qu'un message écologique aux allures de slogan, le film de Sean Penn crée un mélange d'ode à la nature, de spiritualité, de remise en cause d'un mode de vie devenu générique.
Mais c'est surtout un film sur la destinée individuelle, celle d'un jeune homme perdu, déstabilisé par les mensonges de ses parents et effrayé de l'avenir sûr mais rebutant que lui promettent ses études.
Au fond toute la personnalité de "Supertramp" tient à cette contradiction : lui veut fuir l'humanité, vivre seul pour retrouver l'essentiel (selon lui) mais au fil de ses pérégrinations fait plein de rencontres qui laisseront un souvenir mémorable (et douloureux parfois) à des personnes ayant appris de Chris. Entre misanthropie et philanthropie, le cœur et l'esprit de Chris balancent.

Au delà de toutes ces considérations pourtant, la réalisation procure un agréable sentiment de mélancolie, un apaisement et un émerveillement dans lesquels se complaisent les yeux brillants de splendides images de déserts glacés, de canyons profonds et plus généralement d'une faune et d'une flore parfaitement mis en valeur.
Les oreilles sont elles bercées par des musiques tout à fait dans le ton du film.

De quoi transporter le spectateur au gré de la nouvelle vie de Chris, de la naissance à... sa mort.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 300 fois
3 apprécient

Autres actions de ngc111 Into the Wild