Avis sur

Into the Wild par klauskinski

Avatar klauskinski
Critique publiée par le

Soyons franc: je n'aime pas Sean Penn. Ni l'acteur, un des pires cabotins hollywoodiens, ni le réalisateur, exaspérant à force de boursouflure arty. Into the wild, son dernier film, inexplicablement acclamé, ne peut que me renforcer dans mon sentiment. Convoquant, sans surprise, tout un arsenal d'effets insupportables-du ralenti à la voix off, en passant par l'omniprésence de la musique- Penn choisit de raconter l'histoire (vraie!) d'un type qui délaisse la société pour chercher la vérité et la liberté dans les grands espaces. Passons sur l'évidence du message : la liberté ne vaut rien sans amour, merci, pas besoin d'un film pour le savoir. Non, ce qui dérange fortement dans ce film, hormis la mise en scène qui rappelle davantage le clip publicitaire que le cinéma, c'est le propos insupportablement bio et bobo : aux véritables outsiders du cinéma américain des seventies, Penn substitue un nanti mi-gauchiste mi-rousseauiste qui décide de vivre comme un marginal, sans comprendre que sa démarche relève de l'indécence la plus pure, notamment lorsqu'il se risque aux jugements moraux (en quoi la vie au sein de la nature serait-elle plus ''vraie'' que celle dans la société des hommes ?). Bourré de bons sentiments mais profondément con et pas très doué (obligé de citer Thoreau à tout bout de champ quand Malick, par exemple, l'adapte par la seule puissance de ses images), Sean Penn reste fidèle à lui-même en livrant un film formaté pour bourgeois en mal d'émotions fortes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 434 fois
7 apprécient · 2 n'apprécient pas

klauskinski a ajouté ce film à 1 liste Into the Wild

Autres actions de klauskinski Into the Wild