The Virgin Suicides : Mission Alaska

Avis sur Into the Wild

Avatar Mike Öpuvty
Critique publiée par le

Bourré qu'il est d'images saisissantes de la beauté des lieux et de moments d'acteurs d'une authenticité rare ( je pense surtout à Hal Holbrook ) le film se casse les dents de devant et de derrière sur deux défauts majeurs qui le font évidemment perdre de son mordant...

D'abord la narration éclatée. Quelle affreuse idée. Sans couilles. En donnant accès au spectateur à la suite des aventures d'Alex Supertramp avant même qu'elles ne se soient déroulées, Sean Penn supprime toute notion d'intimité dans les rapports humains. On passe son temps à dire : "Hé non y va s'casser le gamin !" au lieu de voir une véritable progression de son lent suicide. Conséquence : en parasitant les scènes de solitude du grand nord avec des flash-backs chaleureux remplis de monde, il nous prive de toute empathie vu que les forces s'équilibrent... Une structure narrative linéaire, aurait rendu le film cent fois plus éprouvant. On aurait vécu les scènes du grand nord comme une prison, pas comme un interlude.

Et le deuxième point, vu que j'ai ( comme je vous l'ai dit ) été privé de mon empathie, je DETESTE ce pauvre con. Foutu bourgeois qui a renoncé à la vie sur une question de principe... Non mais quel gros con ! Refuser le contact de l'autre sous couvert de garder sa liberté ? Même les Bouddhistes ne sont pas aussi cons ! Le mec il fait sa crise, ses bourgeois de parents laissent dire et il part faire l'andouille à travers les états-unis, sans jamais se lier avec quiconque. Mais à quoi bon ? Tu pouvais faire ça depuis ta chambre, connard ! Si j'avais rencontré ce gaillard, je lui aurai collé vite fait une paire de baffes.

Ensuite, il part comme un abruti survivre dans une région oubliée de Dieu en se disant qu'il peut improviser... Il y meurt de faim sans même avoir essayé de pêcher à l'épuisette dans la rivière toute proche. QI de 60.
Heureusement qu'il est mort sans avoir baisé Kristen Stewart : son code génétique s'arrête là.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 817 fois
10 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Mike Öpuvty Into the Wild