Promenons nous dans les bois avec des psychotropes pleins les doigts..

Avis sur Into the Woods - Promenons-nous dans les bois

Avatar Polyte
Critique publiée par le

Bienvenue dans un monde de contes de fées, qui d'ailleurs en regroupe plusieurs dans son chapeau.
Un disney pas comme les autres, puisque malgré deux heures de comédie musicale on se retrouve catapultés dans une féerie burlesque, contrastant les habituels films de la grande multinationale.

[Spoiler Alert]
On suit deux boulangers qui veulent un enfant mais qui sont victimes d'une malédiction datant du papa de monsieur. En effet, il y a eut vol d'haricots magiques dans le jardin de la sorcière (qui habite en plein centre ville..) par le vieux papy qui avait faim. Sauf qu'on vole pas des haricots à la vieille, MONSIEUR, alors BIM, plus de descendance pour tes gosses.
Et à partir de là, tous les contes qu'on nous sert à chaque fois prennent une tournure wtf.
Le boulanger est le frère de Raiponce, kidnappée par la sorcière qui digérait pas l'histoire des haricots. Jack va titiller les géants, en tue un et sa femme vient se venger sur leurs terres. Le prince charmant de Cendrillon la trompe dans les bois. Les deux princes chantent une chanson absolument incroyable, pleine de second degré, dont les paroles font penser à un groupe d'emo qui se disputent le summun de la tristesse. Raiponce se fait voler ses ch'veux et se retrouve à dormir dans un marais. Le prince de Raiponce et les belles soeurs de Cendrillon se retrouve avec les yeux crevés par des corbacs.
Et puis on a le droit à une psychanalyse des contes de fées et des personnages qu'on côtoient depuis longtemps et qu'on ne connait pas si bien que ça finalement. Par exemple la chanson (certes lassante) de Cendrillon quand ses chaussures restent collées nous rappelle qu'effectivement, c'est un choix difficile. Doit-on fuir une vie nouvelle ou doit-on l'affronter, elle se retrouve face à sa première vraie décision dans sa vie, et si, et si ... Des questions et des questions, comme quoi les princesses devraient peut être penser avant de se jeter dans les bras des princes qui s'enfourne des pâtissières dans les bois.
Bref, surprenant, mais quand même intéressant sur pas mal d'aspects, par exemple le jeux des acteurs, que je ne trouve pas si terrible que ça pour un disney qui compte Meryl Streep et Johnny Depp (pas longtemps, mais quand même), et même Emily Blunt et d'une façon tout à fait surprenante un Chris Pine qui joue à la perfection un prince à moitié tata et complètement cliché du beau salopard.
Évidemment, il faut aussi être prêt à se taper deux heures de films dans les bois, dont on ne saisit pas tout, car en effet, en essayant de faire beaucoup de choses on en laisse certaines autres sans plus d'explications là où il faudrait développer.

Sinon, je vous recommande uniquement la scène des princes charmants qui crient à l'agonie, parce qu'elle vaut quand même de l'or, haha.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 143 fois
1 apprécie

Autres actions de Polyte Into the Woods - Promenons-nous dans les bois