Au secours !

Avis sur Invictus

Avatar zeinvisible
Critique publiée par le

Clint Eastwood n'est pas un cinéaste américain qui aime s'adresser au public européen. Preuve en est son dernier film : Invictus.
Et comme tout bon américain, Eastwood ne connait rien au rugby. Certes, ce n'est pas une honte mais quand on veut réaliser un film sur la relation étroite qui existe entre l'arrivée au pouvoir de Mandela, la coupe du monde de rugby 95 et l'importance que les afrikaners accordent à leur équipe nationale, alors on est en droit de demander, de la part d'un grand cinéaste, un peu plus de travail de documentation et un peu moins de pathos...

Certes Eastwood nous a habitué depuis belle lurette aux bombes lacrymogènes (million dollar baby, L'échange, etc) mais avec Invictus il frise le ridicule.
Soit le vieux monsieur considère que son public américain est un public de demeurés, soit il est grand temps pour lui de prendre sa retraite et d'aller se taper l'intégrale de Derrick.

Comme si nous ne comprenions rien à l'apartheid, aux souffrances d'un peuple noir, au calvaire de Mandela pendant 27 ans et encore moins à la beauté du sport, Eastwood, à grands renforts de plans serrés et de musique larmoyante nous fait comprendre qu'ici on ne rigole pas et que nous sommes en train de vivre un grand moment d'histoire... L'histoire avec un H majuscule !
Et que je te montre le bras droit de Mandela la larme à l'oeil pendant l'hymne national, et que je te fais dès les premières minutes du film (avec un seul et même plan – attention il sait se servir d'une caméra) cette ridicule scène d'une route qui sépare les riches blancs jouant au rugby des pauvres noirs tapant dans le ballon de foot...

Oui dès les premières minutes on se dit : ah ça va être lourd, très lourd.

S'ensuit une succession de scènettes nous montrant Mandela comique, Mandela humaniste, Mandela lève tôt, Mandela prenant le thé, etc...

Eastwood survole son sujet mais avec la légèreté d'un Mammouth...

Reste le pire du film : le rugby !

Certes il n'a pas réalisé un film sur le plus beau sport du monde mais étant donné qu'il est quand même l'élément central de l'histoire, on était en droit d'attendre de belles images...

Et bien Clint Eastwood film le rugby encore plus mal que les réals de TF1 lors de la coupe du monde de rugby de 2007 ce qui n'est pas rien !

Apparemment le monsieur se cantonne à filmer les introductions en mêlées, les drops et les renvois (qui au passage ne dépassent pas deux mètres – même mon neveu qui a deux ans frappe le ballon plus loin). Tout ceci agrémenté d'un bruitage à mourir de rire... Ils ont du se marrer en post synchro !

Aucune émotion, aucune beauté du geste, aucune sueur, aucune élégance. Rien, du vide, du néant... Le summum étant atteint avec le Haka des All Blacks qui a fait rire toute la salle.

Sans déconner la vidéo du Haka des Lapins Crétins était mieux réussie... C'est dire...

Vous l'aurez donc compris, pour moi, Invictus est un film complètement raté.

Si l'on a envie d'en connaître un peu plus sur Mandela, autant mater Goodbye Bafana. Et si vous avez envie de découvrir le rugby, autant vous abonner à Canal et suivre les matchs, les vrais !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1760 fois
40 apprécient · 19 n'apprécient pas

Autres actions de zeinvisible Invictus