Affiche Irma la Douce

Critiques de Irma la Douce

Film de (1963)

  • 1
  • 2

Madame Irma et ses boules

Après La garçonnière, j’ai décidé de me repasser Irma la douce, non par parce que j’avais peur de l’avoir sous-évalué comme le premier, mais parce que j’avais le souvenir d’un moment bien jubilatoire. Ce film est une grosse blague, une farce bien loufoque se passant dans un Paris déluré et coloré, où les filles de joies se targuent de faire carrière et d’entretenir leur mac. Shirley MacLaine... Lire l'avis à propos de Irma la Douce

25 4
Avatar Melly
8
Melly ·

The truth ? That's dynamite !

Je n'évoquerai jamais assez l'amour que j'ai pour le cinéma de Billy Wilder et, ayant fini sa filmographie, c'est avec plaisir que je tente de redécouvrir certaines de ses œuvres, notamment celles auxquelles j'ai moins adhéré. C'est le cas pour Irma la douce, où il met en scène la rencontre entre un flic honnête qui souhaite redonner de la morale à la décadence parisienne et une... Lire la critique de Irma la Douce

23 2
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Le conte de fées du pauvre

Lorsque sort "Irma la Douce" en 1963, coincé dans une filmographie entre des pépites d'irrévérence comme "The Apartment" et "Kiss Me, Stupid", il est certain que le film a de quoi surprendre ! Trop long, trop kitsch, trop superficiel, trop fantaisiste...le film semble multiplier les tares avec une précision qui frôle l'insolence. De plus, "Irma" est une adaptation d'une comédie musicale à succès... Lire la critique de Irma la Douce

24 6
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

But that's an other story...

Dans un Paris de carte postale (quel bonheur de revoir les Halles de Baltard avant qu'elles ne soient massacrées par Pompidou !), Irma la douce vend ses charmes recouverts de merveilleux bas verts et cherche le mac qui saura lui faire entrevoir le bonheur. Le trouvera-t-elle en la personne de l'ex-agent de police, Patou ? Ou celle du mystérieux Lord X., à l'accent anglais incertain...? Voilà un... Lire l'avis à propos de Irma la Douce

11
Avatar LongJaneSilver
7
LongJaneSilver ·

Critique de Irma la Douce par raisin_ver

Shirley MacLaine est une habituée des rôles assez difficiles, avec des personnages peu évidents à interpréter. Dans La garçonnière, elle interprète une jeune femme manipulée par les hommes, un peu sotte (elle rate un examen de dactylographe car elle ne sait pas correctement écrire), aux sentiments un peu enfantins vis-à-vis de ses amants, dans La rumeur, son personnage est également tourmenté... Lire l'avis à propos de Irma la Douce

10 18
Avatar raisin_ver
4
raisin_ver ·

Critique de Irma la Douce par easydoor

Un film chef d'oeuvre des années 60 où on fume, on se bastonne, on crache, on se tire les cheveux, on fait des grosses farces, on travaille à en suer aux Halles de Paris, on picole...C'est un gigantesque pied de nez à la morale de ces années-là. Le personnage secondaire "Moustache" est savoureux et drôlement mystérieux quant aux 3 (si on compte le vieux Lord) personnages principaux, ils sont... Lire l'avis à propos de Irma la Douce

6 1
Avatar easydoor
8
easydoor ·

Mensonges et sentiments

Nestor Patou (Jack Lemmon) est un nouvel agent de police dans le quartier des Halles, à Paris. Un peu trop zélé, et contrairement à ses collègues, il est bien décidé à ne pas fermer les yeux sur la prostitution qui marche à plein régime dans le quartier. Mais le jour où il organise une rafle dans un hôtel à prostituées, c’est pour trouver son supérieur dans les clients… Radié de la police, il... Lire la critique de Irma la Douce

1
Avatar Tonto
8
Tonto ·

Irma la douce (1963)

Il s'agit d'une comédie se déroulant dans un Paris reconstitué avec ses bars, le quartier des halles et la chambre de bonne. Patou, un agent de police naïf mais très gentil, est nommé dans un quartier chaud. Faisant du zèle il est mis à pied et il tombe amoureux d'une prostituée : Irma. Le sujet est un poil provocateur mais il est traité de façon délicate et surtout humoristique voire loufoque.... Lire la critique de Irma la Douce

2 7
Avatar greenwich
8
greenwich ·

Une comédie musicale sans chansons

Le réalisateur de Certains l’aiment chaud retrouve Jack Lemmon et Shirley MacLaine qu’il avait dirigé trois ans auparavant dans La garçonnière. Adapté d’une comédie musicale française créée en 1956, Irma la douce n’est pas le film préféré de Wilder pour qui le fait de tourner dans une langue étrangère nuisait à la crédibilité du film. De plus, le cinéaste, qui... Lire la critique de Irma la Douce

Avatar SteinerEric
8
SteinerEric ·

Une comédie parisienne.

Wilder joue à fond la carte de la loufoquerie dans sa comédie parisienne. Dans laquelle une prostitué désinvolte va rencontrer un policier un peu trop zélé. Si certains thèmes, comme la corruption, la prostitution, restent en toile de fond, tout reste léger comme l'air, ici pas question de faire dans le graveleux. Irma la douce ne donne pas lieu à des scènes de franche rigolade, mais est un... Lire la critique de Irma la Douce

Avatar Heurt
7
Heurt ·
  • 1
  • 2