Tony Stark, épouse-moi !

Avis sur Iron Man

Avatar Zolty
Critique publiée par le

Bon, on va parler du point négatif du film en premier pour s'en débarrasser au plus vite car j'adore ce film et j'aimerais lui mettre 10 étoiles, mais une critique doit rester la plus objective possible et il y a un point où le film pèche : le début (l'origin story d'Iron Man) traîne en longueur. En effet comme dans Captain America : First Avenger, le "pourquoi et comment le héros devient héros" est long. Mais dans ces deux films, c'est très bien introduit et nécessaire. Mais dans Captain America, la mise en scène historique et les personnages qui révèlent vite leur caractère aident à rendre le tout plus dynamique. Ici on a que Tony Stark qui est réellement au premier plan, d'où cette impression de "longueur".

Mais là où le film fait fort c'est qu'on a presque l'impression que ce défaut est voulu (bien qu'il reste un défaut), dans le sens où dans la seconde moitié du film tous les personnages se "réveillent" et le film prend une vitesse et un tournant agréable. On a l'impression que la création d'Iron Man a comme réveillé un monde endormi (et cela n'a pas seulement réveillé que Tony Stark). D'un côté Obadiah se rend compte de la véritable puissance de création de Tony et dévoile sa soif de puissance, Pepper se rend compte qu'elle tient plus qu'elle ne le pensait à Tony et que celui-ci n'est pas que égocentrique et drôle (elle le sait déjà mais ça le confirme réellement, on le sent dans ses regards et les discussions qu'elle a avec lui), et Tony prend conscience d'où vont ses armes et à quoi elles servent réellement.

De plus la première partie est certes longue, mais c'est son seul défaut. La création de la première armure dans une grotte Afghane est tellement bien mise en scène, c'est badass et puis l'armure n'est pas trop forte, on voit que c'est un premier prototype. Avant son emprisonnement on voit un Tony Stark endormi pas son entreprise et qui n'a pas soif d'innovation (il ne pense qu'a vendre ses armes; pas si puissantes que ça vu qu'il les explose en 2 secondes plus loin dans le film) et dès son retour on voit qu'il a enfin retrouvé sa créativité et un but dans sa vie; le contraste est fort et bien mis en scène.

Pepper n'est pas qu'un simple "potiche" et ne fait pas simplement que tomber amoureuse de Tony (à l'inverse de Peggy dans Captain America). On a plus l'impression que c'est Tony qui est sous l'emprise de Pepper et celle-ci l'empêche parfois d'être juste un gros gamin quand sa personnalité et son caractère le rattrape et lui rappelle la réalité de ce qu'ils sont en train de vivre par sa simple présence (Pepper est la seul famille que possède Tony). Par exemple celle-ci garde le premier prototype de coeur de Tony quand celui-ci veut le détruire car il a décidé tout d'un coup qu'il n'était pas matérialiste alors qu'il a une putain de collection de voiture ! Ou elle rappelle parfois à Tony que l'armure n'est pas un jouet mais bien une arme qui peut l'amener à mourir, et cela par de simples répliques qui peuvent paraître anodines mais qui provoquent une piqûre de rappel chez Tony.

Parlons de Tony Strak d'ailleurs, sa personnalité égocentrique et drôle (genre vraiment drôle et pas juste lourd, c'est de l'humour fin) est super attachante car elle s'imbrique aussi avec un esprit de création et une éthique immense et c'est super bien incarné par Robert Downey Jr; ce qui fait de Tony Stark / Iron Man un super-héros marquant et qui porte le film à lui tout seul. Bref, on remarque par ce simple développement qui ne concerne que Pepper et Tony que déjà on a affaire à des personnages qui sortent du cliché du film de super-héros.

Pour finir les scènes de vol et les effets spéciaux sont "réalistes" et très impressionnants, ce qui nous plonge encore plus dans le film.

PS : J'ai visionné la saga pour la première fois et dans sa chronologie à partir du 9 juin 2020, ma critique est donc celle de quelqu'un qui découvre un très long film (disons ça comme ça). J'ai sûrement moins d'attentes, mais je possède un point de vue que ceux qui ont pris la saga au début ou en cours ne possèdent pas et qui est important et rare en 2020 : le point de vue de quelqu'un qui découvre l'univers Marvel dans sa continuité (et pas en films qu'il faut remettre dans l'ordre, ce qui peut parfois diminuer le plaisir de les suivre; cf Captain Marvel meilleur exemple : sorti en 2019, les fans sont durs, je l'ai trouvé très bien pour un début de chronologie).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 49 fois
1 apprécie

Autres actions de Zolty Iron Man