Syndrome vestibulaire

Avis sur Irréversible

Avatar Nimoz
Critique publiée par le

Irreversible est un film qui fait souffrir nos oreilles. Non seulement la cochlée mais surtout notre saccule, utricule et autres canaux semi circulaires... Vertigineux, c'est le qualificatif qui lui colle à la peau. Coup de poing également, voir insurmontable pourquoi pas. Ici, la vengeance est traitée comme une fin en soi mais comme un échec abominable et absurde, une oeuvre totalement pessimiste où on en ressort tout chamboulé.

Heureusement, Gaspar Noé a choisi de monter le film à l'envers (très appréciable d'ailleurs) à la manière du Memento de Nolan, c'est pourquoi on a le temps de nous remettre petit à petit de nos émotions ...
La 1ère partie du film, la partie de la violence et de la vengeance est un enfer, un labyrinthe, une horreur pour le spectateur. On suffoque, on essaye de survivre dans ce lieu rouge et noir où l'être humain semble être un animal mystique avec une caméra embarquée traduisant notre fameux vertige que j'évoquais. La musique secoue également notre malheureuse oreille interne. Je vais dire la vérité, j'ai souffert. Mais quelle a été ma souffrance dans cette "mythique" scène du viol qu'on évoquera pas ici. Car c'est précisément à partir de cette scène d'une violence barbare que le film commence à plus prendre son temps et à enfin avoir quelques plans fixes... Et paradoxalement il commence à s'essoufler en bout de parcours...

En vrai, c'est plutôt moi qui me suis perdu dans le film. On passe d'une brutalité épaisse à des personnages qui nous ressemblent avant l'épisode "irréversible" du viol. Et là, impossible de s'enlever le début du film... Peut-on passer de l'enfer au paradis en si peu de temps ? Peut-on passer de l'irréparable à la douceur rapidement ? La réponse est clairement non. Et c'est là une enorme force du film, j'ai vécu cet évènement et il m'a bouleversé à tel point qu'il ne ressortait pas de ma tête et que j'ai du mal à parler de la seconde partie du film ...

Le sujet est tellement maitrisé, la mise en scène excellente, et que dire du réalisme avec des acteurs horriblement crédibles.

Enorme claque dans la gueule, mon âme est restée rouge et noir malheureusement et enfermée à jamais dans le Rectum (sans mauvais jeu de mot).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 369 fois
3 apprécient

Autres actions de Nimoz Irréversible