Avis sur

Isabella par Jean Dorel

Avatar Jean Dorel
Critique publiée par le

Comme dans ses quatre films précédents, mais plus en douceur et de manière moins explicite, Pang Ho-cheung met en scène des personnages qui voient leurs vies déréglées par une rencontre et une situation auxquelles ils ne s'attendaient pas. Cela a donné des comédies brillantes et subtiles. Cette fois c'est dans l'émotion la plus profonde que Pang Ho-cheung plonge sa caméra. Il était important de dire qu'il se renouvelle tout en gardant son inspiration propre. Pang Ho-cheung s'affirme comme un appréciable directeur d'acteur. Isabella Leong, vue dans des films anecdotiques, y est une femme enfant perverse et candide à la fois. Chapman To habitué aux seconds rôles de demeuré (Infernal affairs, Initial D) obtient son premier grand premier rôle. Entre eux deux, se déroule quelque chose de troublant, une sensualité qui ne dit pas son nom, quand les jambes frêles d'Isabella Leong rencontrent le gros torse nu de Chapman To. C'est bouleversant et beau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 229 fois
3 apprécient

Autres actions de Jean Dorel Isabella