👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Il est rare, très rare que j'apprécie un film d'horreur/épouvante récent. Or, It Follows a réussi à me surprendre et je me suis laissé séduire.

Dès la première scène (superbe plan séquence) s'instaure un climat de tension inexorable qui reste constant tout au long du film, même si celui-ci se ramollit un peu vers la fin.
Le scénario n'est certes pas des plus complexes mais il est mis en scène avec brio, sans cesse en train de diriger subtilement le regard et insinuer le hors champs, ce qui donne des scènes extrêmement efficaces. La photographie est très belle, certaines ambiances rappelant Virgin Suicide, d'autres Under The Skin.

Les différentes apparences du monstres sont vraiment très réussies et les scènes ayant pour point de vue celui des personnages autres que Jay, rendant le monstre invisible, apportent une dose de paranormal qui m'ont beaucoup plu.
Le fait que le protagoniste soit le seul à voir l'invisible n'est certes pas nouveau, mais ce que j'ai aimé ce sont les réactions réalistes des autres personnages (très biens joués par la même occasion).

Ce film aurait bien valu un 9 si quelques scènes et personnages ne m'avaient pas dérangés :

Déja le personnage de Yara est trop excentrique par rapport aux autres personnages, ce qui fait d'elle la caricature de la fille décomplexée et "bizarre".
Greg quand à lui est le seul qui ne croie pas au monstre et bien sûr, le personnage pour lequel on éprouve le moins de sympathie est le seul à mourir.

Si David Robert Mitchell a su éviter la plupart des clichés des films d'horreur, il tombe quelques fois dans le panneau comme le groupe de jeunes isolés dans une maison au bord d'un lac, ou bien le jumpscare facile de la fille avançant lentement à quatre pattes vers un trou sachant pertinemment que le monstre va lui sauter à la tronche.
Je trouve aussi que la police est un peu trop mise à l'écart. D'accord c'est un choix narratif mais une ou deux scènes aurait pu dissiper mon malaise. Après être passée par la fenêtre brisée de Greg son voisin, Jay assiste au meurtre de celui-ci, mais la police ne l’interroge pas, en tant que coupable ou de témoin. Après réflexion, sans doutes que le monstre ayant tué Greg en ayant pris l'apparence de sa mère laisse sur le cadavre les empreintes de sa mère, ce qui fait d'elle la seule coupable. Mais sur le coup on y pense pas forcément et on se demande alors que fait la police.
Et puis il y à aussi à la fin quand Paul tire dans la jambe de Yara en visant le monstre invisible (ça parait un peu énorme, elle voyait bien Paul viser approximativement dans sa direction, mais elle a rien trouvé de mieux à faire que de rester planter en face de lui...). Ok on est aux States mais tirer dans la jambe de sa copine est tout de même dangereux voir illégal non?

Enfin je garde quand même un très bonne impression de ce film, qui renouvelle le genre par sa subtilité, son esthétique et sa mise en scène.

(Pour la dernière scène, je pense que l'homme qui marche lentement derrière eux n'est pas le monstre, parce qu'il porte un jean et une veste rouge et noire. Or, le monstre apparaissait à chaque fois vêtu de blanc.)
Loris_Pilorget
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films de 2015 et Les meilleurs films d'horreur

il y a 7 ans

1 j'aime

It Follows
Kogepan
8
It Follows

Miii ._. (ou : les aventures d'une souris devant un film d'horreur)

Je ne regarde pas beaucoup de films d'horreur. J'ai les bases, j'aime bien occasionnellement me poser devant un bon gros film terrifiant avec une bière, un coussin (très important, le coussin) et mon...

Lire la critique

il y a 7 ans

125 j'aime

9

It Follows
Velvetman
8
It Follows

Only monster forgives

Où sommes-nous ? Ce bruit assourdissant, dissonant, qui nous parvient à la vue de ce quartier pavillonnaire tout droit sorti de Blue Velvet ou Donnie Darko. Une jeune adolescente peu vêtue sort de...

Lire la critique

il y a 7 ans

115 j'aime

9

It Follows
Sergent_Pepper
7
It Follows

Suivre et survivre

C’est sur un éblouissement propre à séduire le cinéphile peu connaisseur du genre que s’ouvre It Follows : une superbe leçon de mise en scène. Le plan séquence initial, tout en lenteur circulaire,...

Lire la critique

il y a 7 ans

110 j'aime

11

Jurassic World
Loris_Pilorget
5

Toute cette attente... pour ça...

Jurassic World est, de loin, le film que j'ai le plus attendu. Enfant, j'étais fan hardcore de dinosaures (je le suis toujours aujourd'hui, mais moins passionné), et donc la trilogie Jurassic Park...

Lire la critique

il y a 7 ans

3 j'aime

2

The Smell of Us
Loris_Pilorget
6

Envoûtante laideur

The Small Of Us est mon premier film de Larry Clark. Et c'est aussi la première critique d'un film que je rédige, tant je me sent obligé de justifier mon avis mitigé et de faire part de mon...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

Lost River
Loris_Pilorget
7
Lost River

Quand Gummo rencontre Blue Velvet.

Je l'attendais beaucoup ce film. J'avais vu quelques images et comme lorsqu'un film m'intéresse, je me suis interdis d'en voir plus avant d'aller le voir au cinéma. Comme prévu l'image est...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime