Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Ivre de femmes et de peinture

Ivre de femmes et de peinture

(2002)

Chihwaseon

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 1
  2. 3
  3. 8
  4. 10
  5. 29
  6. 105
  7. 240
  8. 279
  9. 89
  10. 34
  • 798
  • 81
  • 1.4K

Un artiste peintre coréen accède à la reconnaissance pour la maîtrise de son art, malgré son excentricité et son amour des femmes et de l'alcool.

Casting : acteurs principauxIvre de femmes et de peinture

Casting complet du film Ivre de femmes et de peinture
Match des critiques
les meilleurs avis
Ivre de femmes et de peinture
VS
Le monde est un tableau

À mon sens, une scène semble illustrer parfaitement les forces et les faiblesses du film. On se situe presque à la fin de l'histoire, lorsque Ohwon retrouve son vieux maître qu'il n'avait pas vu depuis l'époque de sa formation. Im Kwon-taek filme ces retrouvailles avec un certain talent, en exaltant aussi bien la beauté d'un paysage enneigé que la douce chaleur d'une chambre éclairée à la bougie. La séquence se veut intimiste et trouve son paroxysme lorsque le maître se réjouit de voir son...

21 7
Avatar Jacen Likes  - Gwenael Germain
5
Jacen Likes - Gwenael Germain
Jacen - Trip in Asia

Ivre de femmes et de peintures (2002) – 취화선 / 117min. Réalisateur : Im Kwon-Taek – 임권택 Acteurs principaux : Choi Min-Sik – 최민식 ; Ahn Sung-Ki –안성기 ; Son Ye-Jin –손예진 ; Yeo-jin Kim –김여진. Mots-clefs : Corée – Biopic – Peinture. Le pitch : Au 19ème siècle, « Ohwon » Jang Seun-Ub est un artiste peintre coréen connu, non seulement pour son art qu’il maîtrise à la perfection, mais également pour son... Lire l'avis à propos de Ivre de femmes et de peinture

1 4

PostsIvre de femmes et de peinture

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (15)
Ivre de femmes et de peinture
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Ivre de femmes et de peinture par Rvd-Slmr

Un biopic sur un peintre coréen avec Choi Min-Sik dans le rôle principal, je peux légitimement me demander si ce film n'a pas été secrètement fait pour moi. Hélas nous sommes dans bizarro-land. Ca fait quelque temps que quand un film à l'air pourri en fait il est bien, et quand il a l'air top il me déçoit. L'énorme défaut d'Ivre de Femmes et de Peinture est sa construction, on dirait que le... Lire la critique de Ivre de femmes et de peinture

3 1
Avatar Rvd-Slmr
6
Rvd-Slmr ·
Découverte
Critique de Ivre de femmes et de peinture par Gérard Rocher

En 1843, en Corée, naquit un artiste peintre de génie, Jang Seung-Up,j surnommé "Uhwon". Son talent est exceptionnel et son art maîtrisé à la perfection. Pour son époque cet homme à la sensibilité exacerbée, libertin, alcoolique et excentrique à souhait ne manque pas d'intriguer la société de son pays par son attitude et sa personnalité singulières. Il erre seul à travers le pays, s'arrêtant... Lire l'avis à propos de Ivre de femmes et de peinture

30 18
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·
"Le bleu qui sort de l'indigo est plus beau que l'indigo lui-même. Mais sans l'indigo, il n'y aurait

Déjà par son titre, Ivre de femmes et de peinture nous interpelle et nous laisse à imaginer toute la grâce et la poésie qu'il peut contenir. Et il ne déçoit pas ! En effet, on ne peut qu'admirer la magnificence des images, chacune plus brillante que la précédente. Entre décors et nature, femmes et peinture, la caméra va et vient, les mêlant tour à tour dans un tourbillon délicat et coloré. La... Lire l'avis à propos de Ivre de femmes et de peinture

21 5
Avatar emmanazoe
8
emmanazoe ·
La passion au-delà du désir.

Ce film est un étrange moment dans la vie d'un cinéphile. Esthétiquement superbe, cette plongée dans la vie d'un calligraphe des plus talentueux de l'histoire est captivante. Il s'agit d'un homme qui se vit à travers sa passion. Je ne sais pas comment le dire plus simplement. On assiste sur l'écran au déroulement d'une vie animée par une passion, avec une authenticité surprenante. Pas de... Lire la critique de Ivre de femmes et de peinture

19 5
Avatar IIILazarusIII
9
IIILazarusIII ·
Critique de Ivre de femmes et de peinture par Alligator

Parfois on est surpris par le récit coupé, sans transition entre un lieu et un autre, entre une histoire et une autre. Les petites scénettes se suivent et se ressemblent tout de même tant l'artiste est sans concession, fidèle à sa nature, ses natures, fidèle à ses principes directeurs, son éthique artistique et à sa quête du sens et du style. La part biographique reste ancrée dans le réel, les... Lire la critique de Ivre de femmes et de peinture

14 1
Avatar Alligator
8
Alligator ·
Toutes les critiques du film Ivre de femmes et de peinture (15)
Vous pourriez également aimer...